Mise en garde de France Info, France Musique et France Culture par le Conseil supérieur de l’audiovisuel

17 Avril 2012

Mise en garde de France Info, France Musique et France Culture par le Conseil supérieur de l’audiovisuel

 

Radio France a pris connaissance par une dépêche de l’Agence France-Presse de la décision du Conseil supérieur de l’Audiovisuel de mettre en garde 3 des chaînes du groupe. Elle prend acte de cette décision.

Toutefois, la direction de Radio France souhaite indiquer que les directeurs des stations concernées (France Info, France Musique et France Culture) ainsi que celle et ceux des autres chaînes du groupe font des efforts considérables pour veiller au respect par leur antenne des règles édictées par le CSA, cela aussi bien en période normale pour le respect du pluralisme, que pendant les périodes électorales pour l’application des règles plus spécifiques.

Radio France tient également à préciser que le manquement relevé par le CSA sur la période du 20 mars au 8 avril porte :

. En ce qui concerne France Culture et France Musique sur des durées d’intervention extrêmement faibles puisque :

sur France Culture :
- dans les programmes, le décalage porte sur une intervention de 27 secondes du candidat Nicolas SARKOZY ;
- dans les émissions d’information, l’écart concernant les candidats Jacques
CHEMINADE et Nathalie ARTHAUD représente moins de 10 minutes sur une durée globale de 5 heures attribuées à l’ensemble des 10 candidats.

sur France Musique, la différence relevée par le CSA entre le candidat qui a eu le moins de temps de parole (1 minute et 11 secondes) et celui qui a été le mieux exposé (1 minute et 54 secondes) est de 43 secondes.

. Sur France Info, le temps global consacré à la campagne entre le 20 mars et le 8 avril représente 18 heures d’antenne. Compte-tenu du planning des candidats et de la complexité d’une antenne aussi sophistiquée et unique que celle de France Info - qui par ailleurs a fait le choix de ne pas réduire la place de la politique sur son antenne -, il est extrêmement difficile de réduire le traitement de l’actualité à un simple assemblage de chiffres qui témoigne au demeurant d’un authentique pluralisme.

Radio France garantit la transparence et la rigueur de ses chiffres grâce à un dispositif très performant de comptabilité des temps de parole sur ses antennes.

Jusqu’au 6 mai, les chaînes de Radio France veilleront comme toujours avec rigueur à respecter la neutralité et le pluralisme qui siéent à un service public de l’audiovisuel.

 

Contacts presse
Véronique Brachet - 01 56 40 22 97 / 06 84 95 62 72 - veronique.brachet@radiofrance.com
Marine Billoir - 01 56 40 16 15 / 06 28 66 78 28 - marine.billoir@radiofrance.com