Radio France met les femmes à l'honneur

06 Mars 2013

« Les médias ont une responsabilité particulière. Qu’ils soient informatifs ou prescripteurs d’opinion, ils restent des garde-fous nécessaires face à la persistance des préjugés et des pratiques discriminatoires. Les médias de service public, eux, doivent faire davantage encore : ils doivent montrer l’exemple, et c’est une mission à laquelle j’adhère sans hésiter » indique Jean-Luc Hees.

Tout d’abord en ouvrant les bureaux à de nouveaux visages. Radio France - première entreprise de l’audiovisuel public à avoir obtenu le Label Diversité le 8 février 2013 - s’est fixé, parmi les 4 axes prioritaires de sa politique diversité, l'engagement d'améliorer de façon ambitieuse la politique d’égalité entre les hommes et les femmes au sein de l'entreprise. Ensuite, en ouvrant ses antennes à de nouvelles voix. En donnant la parole à celles qui n’osent pas forcément s’exprimer, et qui font et vivent la différence, au quotidien, dans ses aspects positifs comme dans ses aspects les plus révoltants.

Cette journée du 8 mars, journée internationale des droits des femmes, sera l’occasion pour Radio France de lancer une vaste démarche en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes. Radio France mettra notamment en place un observatoire des pratiques et interrogera ses auditeurs - tout au long de l’année - sur la place accordée aux femmes sur les radios de service public, en incitant les rédactions à féminiser davantage les invités des programmes et des journaux.

Le 8 mars sera l’occasion d’entendre des femmes - évidemment - et surtout de rappeler que, chaque fois qu'on donne la parole à des femmes, chaque fois qu'on donne des responsabilités à des femmes, on casse des stéréotypes, on fait avancer la société et les droits des femmes dans le monde. C’est le message que Radio France s’engage à transmettre chaque jour à ses 14 millions d’auditeurs, le 8 mars… et tous les autres jours de l’année.

Les rendez-vous d’antenne

 




De 7h à 17h, France Inter livre son antenne aux toutes jeunes filles
. Elles ont entre 13 et 15 ans et sont, pour une journée, les rédactrices en chef de France Inter.


7h-9h / Le 7/9 de Patrick Cohen
9h10-10h / Les femmes, toute une histoire de Stéphanie Duncan
Avec Marine Lorphelin, Miss France 2013, Océanerosemarie, « La Lesbienne invisible », humoriste, et Les Plasticines, groupe de rock
10h-11h / Service public de Guillaume Erner
« Les jeunes expliqués aux vieux », avec Norman Thavaud, humoriste et réalisateur sur internet, et Stéphane Loignon, journaliste
14h-15h / La tête au carré de Mathieu Vidard
« La violence chez les adolescentes », avec Pierre Huerre, pédopsychiatre, et Coline Cardi, sociologue
16h-17h / On parle musique de Sylvie Chapelle

 

 

 

 
7h15 / Le Plus de France Info
Regards de femmes des quartiers nord de Marseille, qui parlent de leur condition, de leur quotidien, de leur point de vue sur la France. Reportage d’Olivier Martocq
 
9h35 / Entretien exclusif avec Shirin Ebadi
Avocate et militante des Droits de l’homme iranienne, Shirin Ebadi a reçu le Prix Nobel de la paix en 2003. Interview par Jean Leymarie
12h-14h / La Parole donnée aux femmes
Pendant 2 heures, l’actualité exclusivement vue par les femmes
17h-19h / Dossier spécial sur le néo-féminisme

 

 

 

 

 

Les 43 radios locales de France Bleu consacreront une large partie de leurs antennes à la Journée Internationale de la Femme : interviews, portraits, reportages...

12h-13h / France Bleu midi en direct sur les 43 radios locales
Denis Faroud accueille Jeannette Bougrab, ancienne ministre de Nicolas Sarkozy, athée dans une famille de musulmans, fille d’ouvriers immigrés devenue docteur en droit public et maître des requêtes au Conseil d’Etat, auteure de Ma République se meurt (Grasset)

 

 

 

 

Le 8 mars, France Culture donne la parole aux Femen, ces militantes dont les pionnières ukrainiennes ont révolutionné la pensée et l’action féministes. Des émissions consacrées à des figures féminines seront également organisées tout au long de la semaine.

6h30-9h / Les Matins de France Culture par Marc Voinchet et la Rédaction
Avec Inna Schevchenko, fondatrice des Femen, réfugiée en France depuis l’été dernier, et Caroline Fourest, coréalisatrice avec Nadia El Fani du documentaire sur les Femen, Nos seins, nos armes, diffusé sur France 2 mardi 5 mars.
12h-12h30 / La Grande Table de Caroline Broué
Le sexisme en politique
20h55-21h / La Vignette d’Aude Lavigne (semaine spéciale)
Avec Marie Quéau, photographe, pour sa série « This is for fight, this is for fun », photos de rencontres-combats de paintball en costumes de guerre.
22h15-23h / Hors Champ de Laure Adler
Avec Yvette Roudy, femme politique

 

 

 

 

 

Toute la journée, les émissions diffuseront des compositrices féminines dans leur programmation.
20h / Concert de l’UNESCO diffusé en direct et présenté par Anne Montaron

 


 

 

 

 19h-20h30 / Club Jazzafip spécial « journée de la femme »
Caroline Ostermann et Julien Delli Fiori commenteront les thèmes de jazz et les dédicaces choisis par les membres féminins de l'équipe de Fip.

 


 

 

 

Les sujets de la rédaction du Mouv’ seront consacrés à la question : « Pourquoi n’y a-t-il qu’une journée de la femme ? ».
12-14h / Le Midi2 de Philippe Dana Avec Elisa Haberer, réalisatrice du documentaire My Lucky Birds, diffusé sur LCP le 9 mars à 22H, qui retrace le destin de trois jeunes Chinoises de Pékin, représentatives de la nouvelle classe moyenne du pays.