Daniele Gatti reconduit à son poste de Directeur musical de l'Orchestre National de France

13 Mai 2013

Jean-Luc Hees, Président-directeur général de Radio France et Jean-Pierre Le Pavec, Directeur de la Musique, sont heureux d’annoncer le renouvellement de contrat de Daniele Gatti, Directeur musical de l’Orchestre National de France, pour une période renouvelable de trois ans, jusqu’en juillet 2016.

Dès son entrée en fonction en septembre 2008, Daniele Gatti a souhaité initier trois grandes intégrales : Brahms, Mahler et Beethoven, véritables fils conducteurs programmés en alternance avec les oeuvres du répertoires français (Ravel, Debussy) mais aussi russe ou hongrois (Prokofiev, Stravinsky,Bartok).

Rompu au domaine symphonique comme au répertoire lyrique, Daniele Gatti a dirigé avec l’ONF Falstaff de Verdi en février 2010 dans la mise en scène de Mario Martone, et Parsifal au Théâtre des Champs-Elysées en version de concert, en mars 2012, avec les chanteurs de la distribution qu’il avait déjà dirigée au Festival de Bayreuth.

Ces cinq années ont été ponctuées par de nombreux rendez-vous à l’étranger salués unanimement par la critique (Musikverein de Vienne, BBC Proms de Londres, Côte Est des Etats-Unis, Espagne, Allemagne, Teatro alla Scala de Milan…)

Grâce à Daniele Gatti, ces dernières années ont également été marquées par un retour de l’Orchestre National de France à l’enregistrement discographique en studio, comme en témoigne le récent album Stravinsky rassemblant Petrouchka et Le Sacre du Printemps.

Au cours de la prochaine saison 2013-2014, à Paris, Daniele Gatti présentera notamment une intégrale des symphonies de Tchaïkovski, l’Oedipus Rex de Stravinsky à l’occasion de la célébration des 80 ans de l’Orchestre National de France ainsi que la Quatrième symphonie de Bruckner.

Ce travail commun engagé en septembre 2008 se poursuivra dans les meilleures conditions au cours des prochaines saisons avec l’ouverture de l’auditorium à la maison de la Radio.

Le président de Radio France tient à saluer l’engagement du maestro Gatti et son travail remarquable accompli à la tête de l’Orchestre National de France.

Daniele Gatti

Daniele Gatti est diplômé du conservatoire Giuseppe Verdi de Milan en composition et direction d’orchestre.
Directeur musical de l’Orchestre National de France depuis septembre 2008 et directeur lauréat du Royal Philharmonic Orchestra de Londres (dont il a été le directeur musical de 1996 à 2009), il a été Chefdirigent de l’Opernhaus de Zurich (2009-2012), directeur musical du Teatro comunale de Bologne (1997-2007) et de l’Académie Sainte-Cécile de Rome (1992-1997), mais aussi principal chef invité du Royal Opera House de Londres (1994-1997).

Par ailleurs, Daniele Gatti entretient une relation privilégiée avec l’Orchestre Philharmonique de Vienne et l’Orchestre du Concertgebouw d’Amsterdam qu’il dirige aussi bien au cours de leurs saisons qu’en tournée. Il dirige les plus prestigieux orchestres américains et allemands parmi lesquels le New York Philharmonic, le Boston Symphony, le Chicago Symphony, l’Orchestre de la Bayerische Rundfunks, la Philharmonie de Munich et le Philharmonia de Londres.

A l’opéra, il a dirigé de nombreuses nouvelles productions à Vienne (Simon Boccanegra, Moses und Aron, Otello, Boris Godounov, Lulu), à Munich (Aida, Fidelio), à Zurich (Falstaff, Parsifal, Otello, Die Meistersinger von Nürnberg, Mathis der Maler), à la Scala de Milan (Lohengrin, Don Carlo, Lulu) et à Londres (Falstaff).

Il a inauguré l’édition 2008 du Festival de Bayreuth avec Parsifal (spectacle repris au cours des trois étés suivants). Après Elektra en 2010, il est retourné en 2012 au Festival de Salzbourg (avec l’Orchestre Philharmonique de Vienne) pour La Bohème et un concert symphonique avec le Gustav Mahler Jugendorchester (dans le cadre d’une tournée européenne).

Avec l’Orchestre National de France, il a réalisé un cycle de concerts consacré à l’intégrale des oeuvres de Mahler au Théâtre du Châtelet, et dirigé Parsifal en version de concert au Théâtre des Champs-Élysées.

Au cours de la saison 2012-2013, Daniele Gatti a donné avec l’Orchestre Philharmonique de Vienne un cycle Brahms (les quatre symphonies) dans le cadre du bicentenaire de la Fondation du Gesellschaft der Musikfreunde dont Brahms a été directeur musical.

Parmi les prochains projets pour l’année 2013 : La Neuvième Symphonie de Mahler avec le Concertgebouw d’Amsterdam, le Requiem de Verdi avec le Boston Symphony, le Philharmonia à Londres et l’Orchestre National de France à Paris.

Daniele Gatti s’est également produit au Metropolitan Opera de New York en février 2013 pour la nouvelle production de Parsifal. En mars, à nouveau à Boston, il a dirigé deux programmes consacrés à Wagner et Mahler. Ces concerts ayant été repris à Carnegie Hall courant avril. Sans oublier l’inauguration de la Scala avec La Traviata en décembre 2013 à l’occasion des célébrations Verdi.

Avec l’Orchestre National de France, ils ont abordé une intégrale des symphonies de Beethoven à l’automne au Théâtre des Champs-Elysées. En mai, à l’occasion des concerts voués au répertoire de musique sacrée et symphonique, ils se sont produits au Musikverein de Vienne pour deux soirées avec la Petite Messe solennelle de Rossini et un concert Stravinsky et Ravel.