Elodie Callac, nouvelle voix de Météo-France sur les antennes de Radio France

15 Juillet 2013

Suite au départ en retraite de Jacques Kessler, voix légendaire de Météo-France sur les antennes de Radio France, c’est désormais une voix féminine, celle d’Elodie Callac, qui fera la pluie et le beau temps sur France Inter et France Info.

Sélectionnée parmi une dizaine de candidats sur la qualité de ses prévisions et son aisance au micro, Elodie Callac assurera quotidiennement 10 bulletins en direct ainsi que 7 enregistrements. Elle présentera son premier bulletin météo le samedi 20 juillet prochain.

Elodie Callac, par @Météo France

Née en 1979, année où Jacques Kessler présentait son premier bulletin sur les ondes de Radio France, Elodie Callac est titulaire d’une maîtrise de Sciences Physiques et diplômée de l’Ecole Nationale de Météorologie en 2003. Elle intègre la même année l’unité "Médias" de Météo-France, qui élabore les prévisions nationales pour les télévisions, les radios et la presse écrite et assure au quotidien les briefings des présentateurs météo. Elle participe également à la production des bulletins nationaux (voix off entre 2009 et 2012 et vidéos à partir de 2012) disponibles sur le site internet de l’établissement.
 
Une des missions historiques de Radio France est de diffuser des prévisions météorologiques. A l’origine, c’était pour faciliter le travail ou la sécurité des agriculteurs, des gens de mer, pêcheurs et plaisanciers, des sportifs, spéléologistes ou alpinistes. Ces bulletins écrits fournis par la météorologie nationale étaient lus sur l’antenne de France Inter par des « speakers » sans fantaisie ni personnalisation. Puis un premier prévisionniste a commencé à fournir dans sa voix des bulletins au milieu des années 1970. Peu après arrivait René Chabout, première vedette météo de France Inter, rendu célèbre par l’animateur de la tranche matinale, Pierre Douglas. Pour assurer les week-ends jusqu’alors négligés, Jacques Kessler est venu compléter l’équipe. Après la création de France Info en 1987, la place des bulletins de prévisions a fortement augmenté, et donc la présence des voix des collaborateurs détachés par Météo-France. Aujourd’hui un troisième prévisionniste, Jean-Michel Golinski, complète l’équipe météo sur les antennes de France Inter et de France Info.