Le Conseil d’administration de Radio France arrête les comptes 2013

24 Avril 2014

Le Conseil d’administration de Radio France, sous la présidence de Jean-Luc Hees, a arrêté le 24 avril 2014 ses comptes annuels 2013.

Dans le contexte du plan de retour à l’équilibre des finances publiques, la société a vu en 2013 ses ressources publiques de fonctionnement baisser de 1,5% par rapport à l’année précédente, tandis que ses ressources propres stagnaient (-0,9%) du fait du départ du principal locataire de la Maison de la radio (RFI) et d’un marché publicitaire difficile. La mise en place d’une politique de diversification des recettes a néanmoins permis de contenir cette légère baisse.

Dans ce contexte, Radio France a réussi à présenter des comptes équilibrés grâce à la maîtrise de ses charges d’exploitation, qui repose notamment sur des économies et efforts structurels liés à la politique d’achats et au contrôle des frais généraux.

S’agissant du programme de réhabilitation de la Maison de la radio, les travaux se sont poursuivis (construction de l’auditorium, rénovation du studio 104 et réhabilitation de la partie du bâtiment en front de Seine) et certaines zones sont d’ores et déjà achevées en 2013. Les travaux de l’ensemble du front de Seine seront finalisés courant 2014 dans la perspective de la réouverture au public de l’auditorium, du studio 104 et des grands halls en novembre 2014.

Radio France a maintenu en 2013 un niveau d’investissements élevé à 61,1 M€ dont 42,1M€ liés à la réhabilitation de la Maison de la radio. Les autres investissements se sont élevés à 18,7 M€ portant sur les moyens de production et des projets techniques, sur les développements multimédia, et également sur des projets immobiliers dans le réseau France Bleu avec notamment la nouvelle station France Bleu St Etienne Loire ouverte à la rentrée 2013.