Grand Prix Franco-Allemand des Médias 2014

05 Mai 2014

Radio France, partenaire du Grand Prix Franco-Allemand des Médias, est heureux d’annoncer que Valéry Giscard d’Estaing et Helmut Schmidt sont les lauréats de l’édition 2014.

L’ancien Président français Valéry Giscard d’Estaing et l’ex-chancelier allemand Helmut Schmidt vont être récompensés du Grand Prix Franco-Allemand des Médias 2014 pour leur engagement remarquable en faveur des relations franco-allemandes et européennes.

Les deux hommes d’État ont tenu un rôle précurseur dans la coopération franco-allemande et l’intégration européenne qu’ils ont durablement marquées de leur empreinte. Au-delà des clivages partisans, ils ont su, en des temps de crise économique, donner un nouvel élan aux relations franco-allemandes et contribuer largement à définir les contours de l’Europe. Ainsi, le couple Giscard d’Estaing/Schmidt a posé d’importants jalons dans l’optique d’une identité européenne transfrontalière ainsi que pour l’instauration du cadre institutionnel de l’Union européenne – notamment à travers la mise en place du Système monétaire européen, précurseur de l’Euro, ou l’introduction de l’élection du Parlement européen au suffrage universel. Entre 2002 et 2003, l’ancien Président français a par ailleurs été à la tête de la Convention sur l’avenir de l’Europe dont les travaux ont débouché sur le Traité de Lisbonne. Ce traité, finalement entré en vigueur le 1er décembre 2009, règle depuis lors la coopération entre les États membres de l’UE. Valéry Giscard d’Estaing et Helmut Schmidt ont ainsi durablement contribué à l‘intégration européenne et se sentent aujourd’hui encore, tout particulièrement au regard des évolutions actuelles, plus que jamais liés à l’idée d’une Europe unie.

Thomas Kleist, Président-Directeur Général de la Radio-Télévision Sarroise Saarländischer Rundfunk et Président du Prix Franco-Allemand du Journalisme, insiste : « Valéry Giscard d’Estaing et Helmut Schmidt, bien qu’appartenant à des camps politiques différents, ont su former un tandem remarquable ayant fait durablement progresser l’intégration européenne. Considérant les événements actuels, ils sont et demeurent pour cela des modèles, en particulier pour la jeune génération. Valéry Giscard d’Estaing et Helmut Schmidt ont démontré l’importance du courage, de la volonté politique de construire en commun, de la force de persuasion et de la persévérance afin d’assurer la paix et la prospérité par-delà les frontières nationales. »

Le Grand Prix Franco-Allemand des Médias récompense des personnes ou des organisations présentes ou actives dans les médias qui se sont impliquées, à travers leur action, en faveur des relations entre la France et l’Allemagne, sans oublier le contexte européen. Cette récompense appartient au Prix Franco-Allemand du Journalisme (PFAJ), créé en 1983 par la Radio-Télévision Sarroise et qui a fêté ses 30 ans d’existence l’année dernière. Les autres partenaires qui soutiennent le Prix sont Deutschlandradio, la deuxième chaîne de télévision allemande ZDF, la Saarbrücker Zeitung, ARTE, la Robert Bosch Stiftung, France Télévisions, Le Républicain Lorrain, Radio France, l’Office franco-allemand pour la Jeunesse, la Deutsche Gesellschaft für Auswärtige Politik ainsi que la Fondation Robert Schuman.

Le Grand Prix Franco-Allemand des Médias a été décerné, jusqu’à présent, entre autres, à Tomi Ungerer, Simone Veil, Volker Schlöndorff et Alfred Grosser.

Lors de la cérémonie de remise des prix qui se déroulera le mercredi 2 juillet 2014, à 18h00, dans les locaux de la deuxième chaîne allemande ZDF à Berlin, des récompenses seront attribuées, outre aux lauréats du Grand Prix des Médias, dans les catégories Audio, Vidéo, Ecrit, Multimédia et jeunes talents, à des journalistes ayant contribué durant les douze derniers mois, à travers leur travail effectué, à une meilleure compréhension entre la France et l’Allemagne dans le contexte européen.

Pour la première fois, la cérémonie de remise des prix sera précédée, dans l’après-midi, d’un forum réunissant des experts franco-allemands de premier ordre. Cet évènement complémentaire, qui encadrera désormais le PFAJ, sera organisé en coopération avec la Deutsche Gesellschaft für Auswärtige Politik (DGAP) et la Fondation Robert Schuman.