Radio France rend hommage à Pierre Boulez l’homme-orchestre surdoué

06 Janvier 2016

La mort de Pierre Boulez est aussi celle d'un compagnon de route des formations musicales de Radio France et, plus généralement, de la radio publique française. C'est en effet sur les ondes, alors qu'Henri Dutilleux était responsable du service des illustrations musicales, que fut créé, le 1er avril 1948, Le Soleil des eaux. L'œuvre connaîtra sa création au concert deux ans plus tard, le 18 juillet 1950, sous la direction de Roger Désormière à la tête de l'Orchestre National de France et du Chœur de Radio France. Et c'est en compagnie du même Orchestre National de France que Boulez lui-même dirigera une nouvelle version de son Soleil des eaux en juillet 1990 à Avignon.

France Musique rend hommage à Pierre Boulez, par Radio France/Christophe Abramowitz

Le compagnonnage entre l'Orchestre National de France et Pierre Boulez vaudra plusieurs rendez-vous éclatants, dont un mémorable Sacre du printemps en juin  1963 (l'enregistrement accompagne le livre monumental édité par le Théâtre des Champs-Elysées à l'occasion de son centenaire) ou l'enregistrement de la Sinfonia de Berio.
Pierre Boulez avait été chargé, à la fin des années 1980, des "opérations spéciales" de l'Orchestre National de France. C'est à ce titre qu'il avait dirigé l'Orchestre National de France le 3 juillet 1988 entre deux orages pour l’inauguration de la Pyramide du Louvre.

Pierre Boulez, plus tardivement, était venu également diriger en 2001  l'Orchestre Philharmonique de Radio France (dont il avait imaginé, dès 1974, la structure "à géométrie variable"). La création française de la 7e des  Notations,  le concert consacré à Ravel, Debussy et Stravinsky au Châtelet (le 9 novembre 2005), celui qu'il voua tout entier à Schoenberg (le 20 février 2009), celui de Présences 2014, festival de création musicale de Radio France (le 25 février 2014) avec le Visage Nuptial interprété par le Chœur de Radio France, restent dans les mémoires.

Le 20 juin 2011,  Kurt Masur et Pierre Boulez recevaient conjointement le Prix  De Gaulle -  Adenauer qui récompense une personnalité qui s’est particulièrement distinguée pour  la collaboration culturelle Franco-Allemande.

Radio France et ses quatre formations musicales rendent hommage à l’homme-orchestre qui avait tous les dons : compositeur hors du commun,  chef d’orchestre incontesté, pédagogue généreux.

France Musique consacre à Pierre Boulez ses émissions du mercredi 6 et du jeudi 7 janvier.

Composée de 4 formations musicales : l’Orchestre National de France, l’Orchestre Philharmonique de Radio France, le Chœur de Radio France et la Maîtrise de Radio France, la Direction de la Musique de Radio France produit chaque année environ 200 concerts, principalement donnés à l’Auditorium de la Maison de la radio et au cours de tournées en France et à l’étranger. Les concerts sont retransmis par France Musique et les antennes de Radio France.