Radio France fête les 50 ans de mai 1968, du mardi 13 mars au vendredi 29 juin 2018

09 Mars 2018

Cette année 2018 marque le cinquantenaire des événements de Mai 1968 !

La date du 22 mars sonne comme le point de départ du mouvement de Mai 68, un mouvement qui a marqué l’histoire de la France et dont l’héritage pèse encore. Raconter, décrypter, confronter les points de vue, inviter à débattre et à réfléchir aux enjeux d’hier et de demain : tels sont les objectifs que s’est fixé Radio France à travers une programmation riche et plurielle.

Du mardi 13 mars au vendredi 29 juin, France Inter, franceinfo, France Culture, France Musique, France Bleu, Mouv’, Fip ainsi que les Editions de Radio France et la Direction de la musique et de la Création culturelle nous font revivre ce mouvement historique en mettant en avant les enjeux de Mai 68.

Radio France fait la part belle à des invités spéciaux, des débats, des rencontres, des émissions. Et 50 ans après, Radio France et l’INA proposent aussi une rétrospective « Silence radio : mai 68 à l’ORTF » qui retrace les évènements vécus dans l’enceinte de la Maison de la radio, et plus précisément de l’ORTF à travers : des photos d’époque, des documents d’archives inédits, des extraits sonores et visuels… Une exposition riche en émotions !

 

Exposition SILENCE RADIO - Mai 68 à l’ORTF

Du jeudi 22 mars au vendredi 29 juin 2018 - Maison de la Radio : Hall Seine - Nef - Agora

(Vernissage mercredi 21 mars à 19h)

Il y a cinquante ans, le mouvement protestataire de Mai 68 transformait profondément la société française. En marge de ces événements qui secouaient toute la population et annonçaient une société en devenir, l’ORTF défendait un nouveau terrain jusqu’alors corseté, celui de la liberté d’exercer un métier en toute objectivité.

50 ans après, à l’initiative de la direction de la Musique et de la Création culturelle, Radio France et l’Ina proposent une rétrospective des événements vécus dans l’enceinte de la Maison ronde, et de l’ORTF plus largement.

Ce parcours historique et informatif s’articule en trois thématiques dans trois espaces de la Maison de la radio accessibles au grand public : le Hall Seine - la Nef et l’Agora.

Dans le Hall Seine, la première étape de l’exposition intitulée « La France du Général » propose tout d’abord de faire entendre au visiteur l’atmosphère de la décennie des années 60 et d’appréhender le contexte socio-culturel de l’époque. Une France austère, aux figures imposantes et aux voix marquantes, et face à cette société paternaliste, une jeunesse est en quête d’avenir, dans un bouillonnement culturel, entre révoltes idéologiques et Nation bienpensante, les mouvements socio-culturels s’enclenchent. Mais quelle est la place de l’information dans ce contexte ? Comment interviennent la télévision et la radio au quotidien….

Le « décor » étant planté le parcours de l’exposition se poursuit dans la Nef avec un espace intitulé « L’ORTF sous contrôle ».

Machinerie lourde de plus de 12000 salariés, avec un organigramme dans lequel l’Etat a sa place, l’ORTF n’est pas libre dans son fonctionnement... puis arrive le choc, Nanterre, le soulèvement des ouvriers, des étudiants, le « Mai 68 » des slogans, des manifestations et des barricades dans les rues de Paris amis également, dans l’institution, la maison de l’information etc... Cette étape traite de la censure, de la couverture (ou de la non couverture) faite des événements par les reporters de l’ORTF mais aussi l’émergence des radios périphériques et les écarts entre l’information délivrée par l’ORTF (corsetée), et l’omniprésence du pouvoir pour faire taire les ondes…

Le parcours se termine dans l’Agora, troisième et dernier espace, intitulé « Faire trembler les murs du silence » où les enjeux, les mots d’ordres (avec les affiches de l’atelier populaire des Beaux-Arts), les méthodes (les relations avec les auditeurs et téléspectateurs) sont présentés. Une chronologie globale met en parallèle les événements de 68, la grève ORTF et ce qui est diffusé sur les chaînes TV, radio et leur résonance. Une partie est également consacrée à l’opération Jéricho durant laquelle l’intersyndicale de l’ORTF fait appel à toutes les catégories socio-professionnelles et sociales pour soutenir la démarche d’affranchissement et de « libération de la parole ». Une fin de grève éprouvante avec pas moins de 60 licenciements, repositionnements, retours pour certains, ouverture pour les autres… menant vers un long chemin qui ne s’accomplira qu’en 1975, voire 1981.

Pour chacune des trois étapes au cœur de Mai 68 à l’ORTF, photos, documents d’archives inédits, extraits sonores et visuels font de ce parcours historique une expérience particulièrement vivante.

 

Exposition gratuite et ouverte au public du lundi au samedi, de 11h à 18h.

Réservation sur le site maisondelaradio.fr ou à la billetterie de Radio France. Il est impératif de disposer d’un billet validé par la billetterie pour accéder à l’ensemble des espaces.

 

Direction de projet :

Michel Orier, directeur de la musique et de la création culturelle

Véronique Barros, responsable de la production culturelle

 

Commissariat :

Commissariat scientifique :

Christian Delporte, historien, professeur d’Histoire contemporaine à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, Directeur de la revue Le Temps des médias

Camille Duchemin, scénographe

Emmanuel Laurentin, historien / producteur de La Fabrique de l’Histoire, France Culture, Radio France

Mileva Stupar, conservatrice, responsable de l’action culturelle et éducative, INA

Dominique Thiercelin, chargée de projets culturels et éducatifs, INA

Scénographie : Camille Duchemin

Graphismes : Laurence Duchemin

Production : 

Véronique Barros, responsable de la production culturelle

Jeanne Sigel, assistante de production

 

Documentation, archives et numérique :

RADIO FRANCE

Cécile de David-Beauregard, Roxane De Montalembert, Aurélie Zbos, archives écrites et musée

Marie-Anne Ritte, Annelise Signoret, Léopold Tobisch, bibliothèques centrale et musicale

Stéphanie Leroy, Pierre Plantier, Virginie Vincienne, discothèque

Hélène Béraud, édition numérique

 

INA

Mathilde Hurault, cadre documentaire

Véronique Clavier, responsable phototèque

Pascale Aubaret, Arnaud Fazilleau

Coordination, technique et logistique :

Marie Bricout, coordination logistique

Pascal Baranzelli, Bruno Lompech, Yoann Mazeau, Olivier Reiss, Laurent Serein, technique

Avec l’aide des équipes de la Direction de l’Etablissement de Radio France

 

France Inter

 

• Samedis 17 et 24 mars

10h On aura tout vu - Christine Masson et Laurent Delmas

Samedi 17 mars en direct du Salon du Livre avec Bruno Icher pour La Quinzaine des réalisateurs : les jeunes années 1967-1975 (Riveneuve)

• Du lundi 19 au vendredi 23 mars

 

7h-9h Le 7/9 - Nicolas Demorand et Léa Salamé

Zooms « les révolutions de 1968 » : éducation, féminisme, sexualité…

Pop & Co

7h43 : les auditeurs ont la parole

Invité du lundi 19 mars : Alain Geismar

 

9h10 Boomerang - Augustin Trapenard

Lundi 19 mars Ariane Mnouchkine

Mardi 20 mars Robert Guédiguian

Mercredi 21 mars Patrick Raimbaud

Jeudi 22 mars Geoffroy de Lagasnerie

 

9h40 - L’instant M - Sonia Devillers

Lundi 19 mars Michel Drucker sur la grève à l’ORTF et les purges

Mardi 20 mars Gilles Schneider, journaliste à Europe 1 à l’époque

Mercredi 21 mars René Backmann, journaliste au Nouvel Obs qui a couvert la journée du 22 mars

Jeudi 22 mars Laurent Martin, historien, sur le foisonnement de la presse post 1968

13h20 La marche de l’histoire - Jean Lebrun

Lundi 19 mars Henri Weber, ancien leader étudiant

Mardi 20 mars Edouard Balladur

Mercredi 21 mars Jean-Louis Bourlanges

Jeudi 22 mars Philippe Tesson

 

15h Affaires sensibles - Fabrice Drouelle

Les prémices de mai 68 : la planète s’échauffe

Lundi 19 mars : Grève des ouvriers de l’usine Rhodiaceta

Mardi 20 mars : Prague 1968

Mercredi 21 mars : Vietnam, l’offensive du têt et les manifestations à Berkeley, avec comme invité : Thomas Snégaroff

Jeudi 22 mars : Le mouvement du 22 mars 1968 – Invitée : Ludivine Bantigny

Vendredi 23 mars : Fiction : Pompidou en mai

 

18h Le 18/20 - Fabienne Sintès

18h20 Un jour dans le monde

Lundi 19 mars Le Printemps de Prague

Mardi 20 mars Mexique : le massacre de Tlatelolco

Mercredi 21 mars Les USA

Jeudi 22 mars Nigeria, la guerre du Biafra

19h20 Le téléphone sonne (uniquement le lundi)

 

• Vendredi 23 mars 

7h Le 7/9 - Nicolas Demorand

Entre autres invités : Gérard Fromanger

9h10 Boomerang -Augustin Trapenard

Avec Agnès B en invitée

9h40 L’instant M - Sonia Devillers

Avec Philippe Artières, commissaire de l’exposition Images en lutte (1968-1977) : la culture visuelle de l’extrême-gauche à l’Ecole des Beaux-Arts et un artiste

18h Le 18/20 - Claire Servajean

18h15 Une semaine en France

Avec Alain Krivine

19h20 Le téléphone sonne

20h Le grand soir

Une « AG radiophonique » animée par Laure Adler et Charline Vanhoenacker

Avec notamment :

Les « acteurs » de mai 68 : Gérard Fromanger, Jean-Pierre Le Dantec, Juliette Kahane, Michelle Perrot, Jean-Christophe Bailly, Serge July…

La jeune génération : Ludivine Bantigny

00h à 5h Nuit spéciale : Musique sur les barricades, archives et programme musical des sixties

Sur franceinter.fr :

Les meilleurs témoignages des internautes, un dossier complet sur Mai 68, des podcasts événements, etc.

 

franceinfo

• Mardi 22 mai - Studio 104 de la Maison de la radio

« Sous les pavés 2018 » 50 ans après Mai 68, les nouveaux combats de l’émancipation et des libertés

50 ans après mai 68, où en sont les revendications ? Sont-elles toujours d’actualité ? Quels sont les combats d’aujourd’hui ?

Lanceurs d’alertes, émancipation, nouvelles solidarités, libertés individuelles, discriminations… De nombreux témoignages présentés par Mathilde Munos, ponctueront deux tables rondes animées par Olivier de Lagarde :

 

→ Que nous reste-t-il de mai 68 ?

Quelles sont les valeurs qui ont été transmises par cette génération en révolte ? Des invités évoqueront l’héritage qu’ils ont reçu et qu’ils ont voulu transmettre ou analyser.

→ Quels sont les nouveaux défis à relever ?

Quelles revendications, quels débats sont d’actualité ? Comment les porter ?

 

En conclusion, Vincent Giret, directeur de franceinfo, Hervé Brusini, directeur en charge du numérique, de la stratégie et de la diversité à France Télévisions et Matthieu Aron, directeur adjoint de la rédaction de l’OBS débattront de la liberté de la presse aujourd’hui.

 

France Bleu

Du 1er au 31 mai 2018, Sur France Bleu Paris

« Mai 68 à Paris »

Série en 31 épisodes proposée par Thierry Bœuf.

 

Ils ont fait l’histoire et Pop Story

Séries en cinq épisodes consacrée à l’anniversaire de mai 68.

 

Ainsi que des émissions spéciales sur l’antenne nationale pendant tout le mois de mai, et une journée spéciale (essentiellement musicale) sur tout le réseau.

Sur francebleu.fr

Webradio dédiée, avec programmation musicale et diffusion de sons d’archives INA qui valorisera la série des 31 épisodes.

 

France Culture

France Culture, média global des idées, des savoirs et de la création passe 1968 à la loupe de 2018 et continue d’innover. La chaîne propose un printemps créatif et participatif avec une application géolocalisée pour vivre en son immersif les barricades, une édition du Festival Imagine au Centre Pompidou où toutes les disciplines et les savoirs se rencontrent, une programmation exceptionnelle d’archives, de fictions, de débats, une interview de Daniel Cohn-Bendit avant, pendant et après Mai 68 dans la revue Papiers 24 et une séance au forum des images avec le documentaire LSD….

Une offre d’archives :

Les Nuits de France Culture - Tous les samedis et dimanches depuis septembre, Philippe Garbit remonte le temps et les années 60 de 23h à minuit

Depuis le 3 mars, l’année 68 en archives, en France comme dans le monde.

Une application géo-localisée : une innovation France Culture en partenariat avec la Ville de Paris

La Fabrique de l’Histoire propose le premier documentaire géolocalisé de France Culture. Une expérience sonore guidée à travers le quartier latin, à écouter en son binaural.

 

WEEK-END IMAGINE « MAI 68 »

• Samedi 28 et dimanche 29 avril

Un week-end de festival en co-production avec le Centre Pompidou.

Troisième édition du Festival Imagine 1968-2018 : l’esprit de mai dans la création et les idées. Deux journées exceptionnelles de rencontres, débats, interviews, ateliers, performances, marathons radiophoniques, masterclasses, projections de films et concerts animeront les espaces du Centre Pompidou.

 

• PAPIERS 24 en kiosque dès le jeudi 15 mars

 

• Dossier spécial Daniel Cohn-Bendit :

« Dans deux mois, on ne me connaîtra plus. »

Les multiples vies de Daniel-Cohn-Bendit, des deux côtés du Rhin, avant, pendant et après Mai 68.

 

UNE SEANCE CINEMA DU REEL AVEC LE DOCUMENTAIRE LSD - Vendredi 23 mars – 14h30 – Forum des images

Et si on écoutait de la radio au cinéma ?

Cinéma du réel vous propose une expérience inédite : écouter du documentaire ! Avec la diffusion d’un épisode de la série documentaire « La révolution n’est pas un diner de gala, la radicalisation des mouvements d’extrême-gauche après 68 » réalisée pour LSD, La Série Documentaire (France Culture) par Kristel Le Pollotec et Christine Robert.

 

Une offre de magazines :

• Du lundi 19 au vendredi 23 mars

6h - 6h30 Le réveil culturel - Tewfik Hakem

Semaine spéciale « Avoir 20 ans en mai 1968 »

Lundi 19 mars - Livre

Elias Khoury, écrivain

Mardi 20 mars - Exposition

Gérard Garouste, artiste

Mercredi 21 mars - Cinéma

Tony Gatlif, réalisateur

Jeudi 22 mars – Polar

Maurice Gouiran, écrivain

Vendredi 23 mars - BD

Florence Cestac, auteure de BD

 

• Du lundi 23 au jeudi 26 avril

9h05-10h La Fabrique de l’Histoire - Emmanuel Laurentin

Une semaine thématique historique articulée autour du documentaire géo-localisé

10h-11h Les Chemins de la philosophie – Adèle Van Reeth

Les sources intellectuelles de Mai 68

 

17h-18h LSD, la série documentaire – Perrine Kervran

« La révolution n’est pas un diner de gala, la radicalisation des mouvements d’extrême-gauche après 68 »

Une série documentaire de Kristel Le Pollotec et Christine Robert

Lundi 23 avril : Ou comment la violence s’installe dans le paysage…

Mardi 24 avril : Le feu aux poudres en France et en Allemagne

Mercredi 25 avril : Les années de plomb, de l’Allemagne au Japon en passant par l’Italie

Jeudi 26 avril : Yankee go home, la haine des Etats-Unis

 

Le service de la fiction de France Culture propose des adaptations d’œuvres en écho à 68 :

 

• Samedi 14 avril – 20h – Studio 104 de la Maison de la radio

Concert Fiction : Tigre en Papier d’Olivier Rolin

avec l’Orchestre philharmonique de Radio France – musique originale Gregoire Hetzel

Pour le cinquantenaire de Mai 68, et dans le cadre du cycle sur les révolutions, France Culture pose un regard poétique et musical sur un des évènements majeurs du XXe siècle avec l’adaptation du livre d’Olivier Rolin, Tigre en papier.

Diffusion sur France Culture le dimanche 29 avril à 21h

• Du lundi 7 au vendredi 11 mai - 20h30

Mai 68 : quelques pas tout autour - Hélène Bleskine, réalisation Juliette Heymann

Hélène Bleskine, écrivaine, ayant participé aux évènements de Mai, propose un voyage dans la littérature de l’époque. Grâce à elle, une cinquantaine d’écrivains et d’artistes nous restituent les journées et l’esprit de mai 68.

• Du lundi 14 au vendredi 18 mai - en direct - 20h30

Le journal de la commune étudiante de mai 68 - Textes et documents - Novembre 1967-Juin 1968, feuilleton en cinq épisodes. - Alain Schnapp et Pierre Vidal-Naquet - Adaptation Sophie Maurer - Réalisation Christophe Hocké.

 

 

FIP

• Mardi 13 mars - 20h

C’est Magnifip

La musique écoutée en France en 68

• Mardi 10 avril et mardi 8 mai - 20h

C’est Magnifip

Au cœur de l’actualité

 

Les Editions Radio France

Jeudi 15 mars

Parution du hors-série L’Obs/franceinfo

« Mai 68 : Le grand tournant »

Dans ce numéro, la parole est donnée à Edgar Morin et Luc Ferry. Ce hors-série tente de décrire, en multipliant les approches, le grand tournant de mai 68. Ses victoires, ses grands chantiers, ses idées, sa faune, son art. Ses angles morts, ses impasses, ses combats inachevés et ses promesses trahies… Nous nous interrogerons aussi sur le monde qui est apparu après ce grand tournant. Notre monde, héritier de ce bouillonnement et de ces fourvoiements.

 

Daniel Cohn-Bendit : Mai 68 : Ah ! Les beaux jours (collection Les Grandes Heures Radio France-Ina)

Mai 68 : où le rêve d’une jeunesse qui voulait changer la société !

Réédition d’entretiens radiophoniques avec Daniel Cohn Bendit, diffusés sur les antennes de radio France en 1968, 1982, 1986, 1991, 1995, 1998.

Pour les 50 ans de Mai 68, les Éditions Radio France donnent la parole à l’un de ses principaux acteurs ! La trajectoire de « Dany le rouge », qui mieux que lui pouvait nous la raconter ? Une immersion au plus près de son enfance, qui nous plonge dans ses racines, terreau de ce qui allait devenir son engagement absolu.