Voyage dans le cerveau musicien - 14 mars 2015

Premier mouvement du cycle "Musique & Cerveau"
avec la participation de Emmanuel Bigand et Barbara Tillmann

animé par Hervé Platel

samedi 14 Mars 2015 - studio 105 de la Maison de la Radio

Grand témoin : Natalie Dessay


Déroulé de la journée

09h00 : café d’Accueil

09h30 – Présentation de la journée et des intervenants

10h15 - Hervé Platel : Le cerveau transparent – la révolution des techniques de neuroimagerie cérébrale.
Pendant des siècles le cerveau est resté un organe opaque et dont l’architecture et le fonctionnement étaient difficiles à saisir. À la fin du 20ème siècle, avec l’émergence de nouvelles techniques de neuroimagerie, il a été possible pour la première fois de « voir » le cerveau en fonctionnement chez des sujets sains, plutôt que de déduire son organisation à partir de l’observation des cerveaux des malades. Nous expliquerons simplement comment ces techniques fonctionnent, ce qu’elles permettent de dire…et de ne pas dire, à partir d’illustrations de résultats marquants de ces 20 dernières années.

Hervé Platel est professeur de neuropsychologie, Inserm, Université de Caen.

11h30 - Temps de questions

12h-00 – pause déjeuner

13h30 - Emmanuel Bigand : Historique des neurosciences de la musique. La question du cerveau des musiciens.
Si les neurosciences ne se sont emparées que très récemment de la question des liens entre cerveau et musique, en revanche la question d’une « cognition musicale » a fait l’objet de travaux scientifiques dès le début du 20ème siècle. Nous dresserons un panorama de l’évolution des questions traitées, en particulier l’organisation perceptive de la musique et les différences entre musiciens et non-musiciens. De « l’utilité » de la musique, en passant par le débat sur l’inné et l’acquis des compétences musicales, les questions « chaudes » des neurosciences de la musique seront évoquées.

Emmanuel Bigand est professeur de psychologie cognitive à l'Institut Universitaire de France, CNRS, Dijon.

14h45 – Temps de questions & Pause

15h15 - Barbara Tillmann : Est-il normal de ne pas entendre la musique ? L’amusie.
L’amusie est la perte plus ou moins sélective de capacités musicales. La littérature clinique rend compte de nombreuses observations de patients ayant des atteintes de la fonction musicale (musiciens ou pas) à la suite de maladie du cerveau. Ces observations montrent que certaines dimensions du traitement de la musique semblent particulièrement reliées à des régions bien délimitées du cerveau. De manière étonnante, certaines personnes sans aucune lésion ou maladies avérées du cerveau présentent une incapacité à percevoir et mémoriser normalement la musique. Nous montrerons comment des évaluations expérimentales fines et le recours à la neuroimagerie cérébrale peut permettre de comprendre pourquoi la compétence musicale ne s’expriment pas chez ces individus.

Barbara Tillmann, Directeur de Recherche au CNRS, Lyon.

16h15 - Temps de questions avec le grand témoin, le public et les intervenants

17h00 FIN

 

Au programme du cycle Musique et cerveau

Le cycle Musique et cerveau

Musique, mémoire et apprentissage : 13 juin 2015

Musique et santé : 12 septembre 2015