Du cinéma pour vos oreilles

Une salle plongée dans le noir, une œuvre sonore, un son en 3 dimensions. Fermez les yeux et embarquez à la Maison de la radio pour une expérience inédite !

Résultant de la technologie et du savoir-faire des équipes de la cellule qualité et innovation de Radio France, ce nouveau rendez-vous ouvre les portes d’une écoute au-delà de l’écoute traditionnelle. Après remixage des supports en 3 dimensions, le studio 105 se transforme en scène de spatialisation sonore avec l’installation de 30 points d’écoute entourant les spectateurs grâce à la technologie Sonic Emotion...

Cette technique de mixage et de diffusion, le WFS (Wave Field Synthesis) est une technique de diffusion par holographie sonore permettant la multiplication des objets sonores dans l’espace plongeant ainsi le spectateur-auditeur au cœur du son.. C’est l’un des développements menés dans le cadre du projet Edison 3D lancé par l’ANR (Agence Nationale pour la Recherche) dont Radio France est partenaire.

Plongés dans le noir, les spectateurs découvrent ou redécouvrent les productions radio le temps d’une écoute en immersion totale. Au programme : concerts classiques, documentaires, films fantômes, musiques actuelles, Atelier de Création Radiophonique (ACR) et fictions…

Après le film-muet et le ciné concert, venez découvrir le cinéma juste pour vos oreilles !

Cinéma sonore à la Maison de la radio

Et bientôt du cinéma pour vos oreilles en direct du studio 105...

 

vendredi 19 mai à 19h00

Le cauchemar merveilleux

Une aventure sonore rêvée à deux par le poète et musicien Arthur H et la plasticienne Léonore Mercier.

Plongés dans la poésie punk mystique et l’imaginaire empreint de liberté d’Arthur H, on laisse les sons et les images nous traverser et nous transporter. Le son transforme le quotidien vers un monde fantasmagorique doué de pouvoirs hallucinatoires illimités. Entre rêve et cauchemar, on se promène au milieu d'un univers peuplé d'animaux, de robot en bois, arbre malade, tour qui penche... Le souffle du son se propage et transporte.

La solidité n'existe que dans le rêve

Au départ, il s'agissait d'imaginer un spectacle où le public serait plongé dans le son. Une structure en forme de coupole a été élaborée : le Synesthésium. Les spectateurs y entrent comme dans une matrice, et presque couchés dans des transats, ils se trouvent entièrement enveloppés par la matière sonore.

De Léonore Mercier et Arthur H
Mixage : Léonore Merciet et Hervé Déjardin
Artiste : Maxence Mercier

Chargé de production : Chantal Alvarez

Réservation sur maisondelaradio.fr

Retrouvez sur le site franceculture.fr

 

Informations pratiques

► une soirée par mois, à 20h30, au studio 105 de la Maison de la radio

► entrée gratuite sur réservation sur le site de la maisondelaradio.fr