Exercice EU Sequana 2016

Radio France partenaire de l'exercice de simulation d'une crue majeure de la Seine organisé par la Préfecture de Police du 7 au 18 mars 2016.

 

En mars 2016 la Préfecture de police organise un exercice de gestion de crise face à une crue majeure de la Seine en Ile-de-France.

Cette opération permettra aux 87 institutions et entreprises partenaires de se préparer aux conséquences d’une crue exceptionnelle de la Seine.

Le scénario Sequana

Arrivée d’un front froid stationnaire sur le nord de la France au début du mois de février 2016. Des températures négatives entraînent le gel progressif des sols. Cet épisode de froid est immédiatement suivi de précipitations accentuées sur l’ensemble de l’Île-de-France.

La Seine et ses affluents, la Marne et l’Yonne, récupèrent les fortes quantités d’eaux de ruissellement que les sols gelés ne peuvent absorber. Les débits fluviaux augmentent de manière continue fin février et début mars 2016. Les niveaux de la Seine et de la Marne montent à un rythme quotidien de 50 cm à 1 m.

Les prévisionnistes confirment la tendance à l’aggravation pour la période du 7 au 12 mars 2016 avec une crue majeure dépassant le niveau atteint en 1910.

 

Le calendrier de l'exercice Sequana

 du 7 au 13 mars 2016 : montée des eaux de la Seine
5,50 mètres relevés à Paris-Austerlitz lundi 7 mars,
7,13 mètres jeudi 10 mars. Niveau R1 atteint le vendredi 11 mars.

 week-end du 12 et 13 mars : exercice de terrain au pic de crue en Île-de-France.

du 15 au 18 mars : la décrue de la Seine.

Un exercice dans les conditions réelles d'une crue majeure

La séquence du 7 au 13 mars 2016 marquera la montée des eaux de la Seine (5,50 mètres relevés à Paris Austerlitz le lundi 7 mars 2016 jusqu’au pic de crue atteint le vendredi 13 mars 2016).

Le week-end du 12 et 13 mars 2016 sera dédié à l’exercice terrain, au moment du pic de crue, ainsi qu’à plusieurs actions de communication en Ile-de-France.

La décrue de la Seine sera ensuite simulée du 15 au 18 mars 2016.

 

Exercice EU Sequana 2016 par prefecturedepolice

 

 

Radio France participe à un exercice général de protection de la Maison de la radio

En cas de crise de ce type, Radio France est concernée à double titre, d’une part pour assurer sa mission de service public et d’information de la population, et d’autre part pour protéger le bâtiment impacté et ses collaborateurs.

Depuis le 1er février et jusqu’au 12 mars, France Bleu 107.1 diffuse une chronique quotidienne (12 h 40 et 18 h 50) consacrée aux conséquences possibles d’une crue majeure de la Seine sur la vie quotidienne des Franciliens et comment  les entreprises, les collectivités se préparent à une telle éventualité.

En outre les équipes de Radio France s’entraineront à l’installation d’une nouvelle barrière anti-crue longue de 350 mètres autour de la Maison de la radio.