L'invitée d'honneur 2013 : Véronique Ovaldé

Véronique Ovaldé invitée d'honneur de Radio France fête le livre 2013

Après David Grossman en 2011 et Jean-Christophe Rufin en 2012, c’est Véronique Ovaldé qui sera l’invitée d’honneur de cette troisième édition.
Lauréate du Prix France-Culture-Télérama en 2008 pour « Et mon cœur transparent » et des Prix France Télévisions et  Renaudot des lycéens en 2009, et du Grand Prix des Lectrices de Elle en 2010 pour « Ce que je sais de Vera Candida », Véronique Ovaldé vient de publier « La Grâce des brigands ».

"Il y a quelque chose qui a trait aux affinités électives entre la radio et les auditeurs. On choisit sa radio. On n’en change pas en permanence. On y reste. On est des proches. On est des fidèles. On y puise du plaisir, de l’énergie, de l’intelligence, du rythme, de l’indignation, de la subversion. C’est parce qu’on s’adresse à nous, directement à nous. Je me souviens de ma mère qui commençait souvent ses phrases par: « Aujourd’hui, à la radio, ils m’ont dit… »
Les radios et tout particulièrement les sept antennes de Radio-France sont les meilleures amies des livres. Il semble si difficile de parler des livres autrement qu’en se confiant à l’oreille de quelqu’un. Le pouvoir de la voix m’a toujours fascinée. Le compagnonnage d’une voix sans visage – ou avec un visage qu’on a imaginé et qui n’est jamais celui de la réalité – est une chose irremplaçable.
A l’heure du surplus d’images, la radio et le livre semblent être liés par une union magique et évidente. Ce sont les deux meilleurs compères qui soient. A chacun de mes déménagements, à chaque changement de vie, les seuls objets, les premiers objets, dans la maison encore vide, ont toujours été des livres et une radio. C’est une longue histoire, mon histoire d’amour des livres et de la radio.
Alors c’est un honneur et une joie d’être la marraine du Salon du Livre de Radio-France, je me sens en famille, une famille idéale, une famille bienveillante et exigeante à la fois, une famille choisie."
Véronique Ovaldé