Vincent Manac'h

Véronique Ovaldé lira une de ses œuvres spécialement adaptée pour l’occasion  « La véridique et bienheureuse histoire de Georgia Lapoussette », accompagnée par quatre  musiciens de l’Orchestre National de France (Jérôme Marchand, violon, Raphaël Perraud, violoncelle, Didier Benetti et Emmanuel Curt, percussions) sur une musique originale de Vincent Manac’h.

Cette lecture musicale aura lieu en public au Studio 106 le dimanche 24 novembre de 11h à 12h.

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Vincent Manac'h

«La Radio est une bonne fée qui sème des petits cailloux de mémoire dans le creux de nos oreilles.
Elle se niche toujours quelque part sur une borne de nos quotidiens.
Un clic et le génie d’une présence pas comme les autres surgit de sa bouche grillagée.

D’un côté du poste, les livres parlent d’eux-mêmes, perchés sur leurs rayonnages.
De l’autre, la musique s’envole d’une enceinte.    
Mais c’est la Radio qui les rassemble dans un conciliabule réjouissant qui nous ferait oublier l’eau sur le gaz. Avec l’inconnu qui surgit à n’importe quel moment.

J’ai un de ces souvenirs : enfant, connecté à une mystérieuse radio nocturne, les écouteurs vissés aux oreilles afin de ne pas dévoiler ma veille attentive. Et d’être transporté par le bon génie, sous un ciel étoilé à Salzbourg ou au milieu des lumières parfumées d’Aix. Et d’entendre pour la première fois, médusé, cette musique que je n’ai pu nommer que bien plus tard.
Un caillou semé par la fée Radio.

Dans quelques jours, la Véridique et bienheureuse histoire de Georgia Lapoussette, écrite et contée par Véronique Ovaldé, va se déplier sur les ondes.
C’est un drôle de mystère que de passer de l’autre côté de la bouche grillagée.
Et une joie d’enfant qui recommence.»

Vincent Manac'h, compositeur