Trophée de la micro nouvelle de Radio France 2015

Le trophée conçu par les étudiants du master II design de l’école Duperré repose sur l’idée et le désir de jouer des codes de ce genre de récompenses, souvent peu créatives. De penser à la vie et l’existence quotidienne de cet objet, de son encombrement et surtout de sa qualité d’évocation.

Aussi la création de ce trophée est un objet sonore et sensible fait de formes aux textures et matières, qui suspendues, se rencontrent et tintent. Comme la radio le fait, ce trophée diffuse alors une musicalité et convoque un imaginaire.

Les étudiants de l'école Duperré. Crédit photo : RF/Christophe Abramowitz

Le trophée est composé de deux parties, un grand anneau céramique, évocation d’un mousqueton géant, reliant comme un bouquet de médailles, une série de quatre colifichets figuratifs, réductions et bibelots métonymiques, qui matérialise les éléments factuels et narratifs d’une nouvelle rêvée.

Aussi grelots, fleurs, feuilles figurées …  quatre éléments, reliés par un jeu de cordage et de nœuds, sont rattachés au grand anneau que le lauréat recevra de la main du président du concours de la micro nouvelle.

Dans le temps de la cérémonie, le trophée passant d’une main à l’autre, les colifichets suspendus s’entrechoquent. Le trophée s’active. La matière sonore diffuse.

Dans le temps suivant, quotidien, l’objet suspendu, carillon joyeux, se rappelle à son propriétaire par les frôlements de l’air.