La politique diversité

La politique diversité à Radio France déclinée en trois objectifs

Radio France s’attache à valoriser les différences en poursuivant une politique volontariste d’égalité de traitement et des chances entre les individus qui vise 3 objectifs:

En interne : dans le recrutement et le déroulement de carrière, identifier les meilleurs profils en utilisant la compétence comme seul critère de décision et en encadrant le recours à la cooptation qui peut limiter la diversité des candidats ;

A l’antenne : progresser sur l’expression de la diversité de façon à ce que chaque citoyen se reconnaisse dans les programmes de Radio France ;

En externe : en tant que média de service public, jouer un rôle d’entrainement auprès des pouvoirs publics, partenaires territoriaux ou associatifs, fournisseurs, etc.

 

Le label Diversité comme cadre de la politique

Radio France s’appuie sur le cahier des charges exigeant du label Diversité comme cadre de référence pour mener sa politique à l'égalité des chances. Nous adoptons ainsi une démarche d'amélioration continue qui s'opère de façon transversale et globale: centrée sur l'amélioration des processus RH et étendue aux activités radiophoniques et culturelles ainsi qu'aux relations avec les acteurs territoriaux et institutionnels. La certification de l'Afnor obtenue le 8 février 2013 pour 4 ans témoigne de l’engagement de Radio France en faveur de la lutte contre toutes les formes de discrimination.

 

Radio France premier média de service public à recevoir le Label Diversité

logo Label Diversité délivré
par l'AFNOR

 
 

Véritable certification qualité, initiée par les pouvoirs publics en septembre 2008, le Label Diversité formalise la reconnaissance, par un organisme tiers, d’une réelle politique d’égalité des chances et de prévention des discriminations, ainsi que d’un engagement dans une démarche d’amélioration continue.

 

 

 

Notre engagement en faveur de la diversité s'articule autour de quatre axes :
-    la diversité sociale et ethnoculturelle,
-    l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes,
-    l'emploi et l'intégration des personnes en situation de handicap,
-    l’équilibre intergénérationnel.

Ce label a été décerné après un audit réalisé au siège à Paris et en régions en avril et octobre 2012 et après avis de la commission nationale de labellisation associant des représentants de l'Etat, des représentants d'organisations syndicales de salariés, des représentants d'organisations syndicales d'employeurs et des représentants de l'Association Nationale des Directeurs des Ressources Humaines (ANDRH).