Musée de Radio France

Le Musée, fermé au public en 2007 en raison de la réhabilitation du bâtiment, participe à des expositions et manifestations extérieures. Contact : musee@radiofrance.com

 

 

 

Constituées sous l'ORTF, les Collections muséales couvrent le domaine de la radio de 1898 à nos jours et les débuts de la télévision. Elles font partie du patrimoine de Radio France à qui le Musée a été confié à l'éclatement de l'ORTF, en 1974.

 

 

 

Au fil du temps, les Collections n'ont cessé de s'accroître par l'acquisition de pièces recherchées et par les dons de particuliers ou d'amateurs soucieux de la pérennité de ce patrimoine.Constituées de 450 pièces en 1966, elles en comptent aujourd'hui 2500, parmi lesquelles des pièces rares, des prototypes qu'éclairent iconographie et documentation technique.

La Collection Radio

La Collection Radio compte, actuellement, plus de 2000 appareils et forme un ensemble unique qui couvre les grandes étapes historiques et techniques de la radiodiffusion, de 1898 à nos jours.

Les « Raretés »


un radio conducteur mis au point par Edouard Branly en 1890,
- une série de cohéreurs de Branly,
- un ensemble émetteur-récepteur de Guglielmo Marconi de 1897,
un récepteur radio Ducretet et Roger à détecteur électrolytique type Ferrié,
un récepteur radio Ducretet type piano de 1921,
un récepteur radio LL et son collecteur d'ondes de 1925,
un récepteur radio Ducretet et son cadre de 1926,
un meuble récepteur radio Gaumont type Elgédyne de 1928 et tant d'autres modèles à lampes, célèbres ou plus communs. Point de ralliement sonore de toute la famille à l'écoute du monde grâce à la radiodiffusion, les récepteurs deviendront les compagnons de tous les instants grâce à l'invention du transistor dont le musée conserve les tout premiers.

 

 
 
 
 


Une collection de haut-parleurs dont l'esthétique recherchée s'insère avec élégance dans les intérieurs des années folles, chapeau chinois ou feuille de lotus et des cadres orientables au réseau en toile d'araignée pour mieux capter les ondes.

 

 

 


Une collection de lampes dont un ensemble de lampes Audion datant de 1909, des lampes à usage militaire fabriquées pendant la première guerre mondiale, de volumineuses lampes d’émission équipant les émetteurs comme le Vapotron de Thomson Houston de 1960.

Une collection de microphones, des plus lourds « à charbon » des années 20 aux mythiques micros des marques Neuman, Mélodium, Shure, etc.

 

  
 

Des générations de magnétophones comme le célèbre Nagra, magnétophone autonome de reportage à moteur à ressort de 1953, des tourne-disques et une impressionnante machine à graver les disques souples utilisés dans les studios dès 1935.

 

 

 

Une collection de matériel de studio dont un magnétophone analogique 16 pistes des années 70, un magnétophone numérique 24 pistes, des enceintes acoustiques de studio Elipson et beaucoup d'autres pièces encore, etc.

 


La Collection Télévision

De moindre importance par la quantité d'objets qui la constitue, la Collection Télévision est aussi qualitativement riche de pièces rares et de prototypes retraçant les origines et les débuts de la télévision en France (1935).

 

 

On y trouve des récepteurs de télévision mécanique des années 1930 qui précèdent la télévision électronique des années 1945-1955. De curieux récepteurs diffusent alors en noir et blanc et en 441 lignes des images un peu floues du couronnement de la reine d'Angleterre.

  
 
 

Une collection de tubes électroniques, dont des iconoscopes de 1945 et des caméras, permet de passer derrière l'écran pour pénétrer les secrets de fabrication de cette boîte à images.

 

 

 


La Collection d'affiches publicitaires

Une collection d'affiches publicitaires originales, toutes consacrées à la radio et à la télévision et signées par des affichistes célèbres, témoigne du dynamisme commercial des constructeurs de radio et de télévision.

A lire aussi : l'origine des Collections muséales

A lire aussi : le musée 1966 2007

La Collection en exposition (Affiches, postes, journal...)

 

 

 

 

Exposition sur l'histoire de la radiodiffusion présentée au Musée des arts et métiers en partenariat avec Radio France et l'Institut national de l'audiovisuel (INA) du 28/02 au 2/09 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'agenda de Mademoiselle Marx ou le journal d'une passionnée de radio