• Fréquences
  • Accès
  • Contact

Autres Revenus

Radio France mène une politique volontariste de développement de recettes commerciales, issues de ses activités déployées hors antenne : concerts et spectacles, diversification et éditions.

La croissance dynamique de ces recettes contribue à maintenir un budget à l’équilibre. En 2018, elles ont représenté 13,5 M€. Sur la période 2019/2022, le projet stratégique prévoit une augmentation de 14,4 millions en cumulé sur l’ensemble de la période. Le Studio Radio France constituera l’un des points forts de ce nouvel essor.

Radio France développe une politique active de diversification qui permet de faire rayonner ses marques et de générer des revenus qui s’ajoutent aux ressources propres liées à la publicité.

 

Outre les recettes publicitaires, les recettes commerciales de Radio France sont principalement liées :  

  • A la billetterie, passées de 3,5 M€ en 2017 à 3,8 M€ en 2018 grâce à un taux de remplissage plus élevé pour les concerts,
  • Aux éditions Radio France qui, chaque année, éditent et coéditent près de 80 productions sur différents supports tels que des livres, des CD musicaux, des boîtes de jeux, des hors-série, qui prolongent les contenus des antennes,
  • Aux prestations de services et à la location d’espaces pour les professionnels : la Maison de Radio France, avec l’auditorium, les studios 104, 105 et 106, l’Agora, la Nef, la Galerie Seine, constitue un lieu de réception pour les entreprises ou les collectivités qui souhaitent organiser manifestations, conférences, formations, séminaires, concerts, cocktails… En 2018, 1 400 demandes de privatisation d’espace ont été enregistrées et 145 opérations événementielles externes organisées.
  • Au restaurant de la Maison de Radio France : 2018 a également été l’année du plein exercice des activités de restauration (mise en concession en 2017). En un an, plus de 54 000 personnes sont ainsi devenus clients du restaurant Radioeat et du bar le Belair.
  • A l’activité de production événementielle : Radio France organise ses propres festivals de musique (Présences et Montpellier-Languedoc Roussillon). En 2018, un cycle de conférence réalisé par France Inter a été diffusé en direct dans les salles de cinéma et a réuni 50 000 spectateurs.

 L’ensemble de ces recettes a notamment permis de financer d’importants projets innovants dans le domaine du numérique et de l’offre multicanal.