Out d'or 2019, prix de la visibilité LGBTI

Radio France partenaire de la 3ème édition des OUT d’Or

L’Association des Journalistes LGBTI (lesbiennes, gays, bi•e•s, trans et intersexes), organise cette année la troisième édition des OUT d’or, l'évènement qui vise à valoriser la visibilité les journalistes, artistes et personnalités qui représentent de manière positive les personnes LGBTI dans les médias.

 

OUT d’or 2019 : la visibilité, 50 ans après Stonewall

50 ans après les émeutes de Stonewall, événement fondateur du mouvement pour les droits des personnes LGBTI, la cérémonie célèbrera et questionnera la visibilité des minorités.

Out d'or 2019

Out d'or 2019

 

Cérémonie de remise des OUT d’or mardi 18 juin au Cabaret sauvage (Paris XIXe)

Les OUT d'or récompensent et valorisent les journalistes, artistes et personnalités qui contribuent de manière positive à la visibilité des personnes LGBTI.

8 prix ont été décernés aux meilleurs traitements journalistes (documentaires, enquêtes-reportages, podcast, presse étrangère, rédaction engagée, sport…), aux oeuvres culturelles les plus marquantes et aux engagements publics les plus forts (dans le monde politique et économique) de l’année 2018/2019. La personnalité LGBTI sera désigné par le vote du public

La cérémonie, présentée par la journaliste Nora Bouazzouni et l’humoriste Tahnee, à retrouver sur 2019.outdor.fr 

 

Lauréats OUT d'or 2019

Out d'or de la personnalité de l'année : Bilal Hassani

OUT d’or de la presse étrangère (prix Xulhaz Mannan) : Raseef22

OUT d’or du sport : Alexia Cerenys

OUT d'or du documentaire : Perrine Kervran de France Culture a été récompensée par l’Out d’Or du meilleur documentaire pour une histoire des personnes trans en France racontée par ces dernières. Dans LSD, la Série documentaire, son émission sur France Culture, Perrine Kervran, tend le micro à Bambi, Hélène Hazéra, Karine Espinera ou encore Emmanuel Beaubatie pour narrer en quatre épisodes de 55 minutes une mobilisation de plusieurs décennies contre le pouvoir médical, la transphobie ou pour leur reconnaissance (série diffusée du 27 au 30 août 2018, réalisée par Annabelle Brouard).

OUT d'or de l'enquête/reportage : Coralie Moreau de France Bleu Normandie pour Adoption par les couples homosexuels : "Uniquement pour des enfants atypiques" en Seine-Maritime
“Depuis la loi sur le mariage pour tous, les couples homosexuels peuvent adopter, en théorie. Mais dans la réalité, le parcours est très compliqué. En Seine-Maritime, ces couples ne sont pas exclus… s’ils sont «ouverts aux profils d’enfants atypiques»”, a révélé France Bleu Normandie (diffusé le 18 juin 2018).

OUT D'or du podcast : Miroir miroir Jennifer Padjemi (Binge Audio)

OUT D'or de la rédaction engagée : L'Equipe pour la une, en mai 2019, du supplément hebdomaire

OUT d'or du coup d'éclat artistique : Crave de Léonie Pernet

OUT d'or du coup d'éclat artistique : Skam France (saison 3) francetv slash

Retrouvez tous les OUT d'or 2019
Likez, commentez, partagez avec #OUTdor2019

 

Expo photo du 19 au 28 juin au Point Ephémère (Paris Xe)

Il y a 50 ans, les client·e·s d’un bar gay de New York, le Stonewall Inn, se soulevaient contre la répression policière et lançaient sans le savoir le mouvement moderne des droits LGBTI. Peu d’images existent de l’événement, signe du désintérêt des médias de l’époque pour les minorités. Aujourd’hui, des photojournalistes documentent, à travers le monde, les luttes LGBTI, participant à la lutte contre les discriminations. C’est leur travail essentiel que l’Association des journalistes LGBTI a voulu mettre à l’honneur avec cette exposition.

Entrée libre. Point Éphémère, 200, quai de Valmy, 75010 Paris

 

Projection-débat mercredi 3 juillet à 20h, à la maison des Métallos (Paris Xème)

Une projection-débat autour des représentations des minorités dans la fiction et les médias.

Projection des court-métrages : The LGBTQAlphabet de Jordan Bahat, Pace de Sabrina Djellal, Un homme, mon fils de Florian Gouëlou.
Suivi d’un débat « Voir, Savoir, Pouvoir : pourquoi les représentations des personnes LGBTQI+ comptent ? »
Avec Karine Espineira, sociologue des médias, co-fondatrice de l’Observatoire
des Transidentités, chercheuse associée à l’université Nice Sophia Antipolis,
Nelly Quemener, chercheuse en sciences de la communication et de l’information à l’université Paris-3 Sorbonne nouvelle,
Stéphane Gérard (sous réserve) cinéaste, auteur notamment du documentaire Rien n’oblige à répéter l’histoire,
Modération : Ingrid Therwath, journaliste à Courrier international, membre de l’AJL.
En présence des cinéastes, Sabrina Djellal & Florian Gouëlou

Maison des Métallos, 94, rue Jean-Pierre Timbaud, 75011 Paris.
Réservation selon le principe de la billetterie responsable, de 3 € à 9 € sans présentation de justificatif : reservation@maisondesmetallos.org ou 01 47 00 25 20.

 

La lutte contre toutes les discriminations à Radio France

"Lorsque les historiens de l’avenir se pencheront sur les décombres de notre époque pour faire la part des choses, nul doute qu’ils mettront à son crédit la garantie par la loi de l’égalité entre les femmes et les hommes et sa conséquence immédiate, la mise hors-la-loi des discriminations sexistes et homophobes. Ces acquis, obtenus grâce à la détermination et au courage des femmes et des hommes victimes de la violence, de traditions, de préjugés et de stéréotypes séculaires, sont des libertés encore toute neuves et fragiles. Et pourtant, elles sont la pierre angulaire de toutes les autres libertés dont nos démocraties s’enorgueillissent.

Le travail de résistance contre ces oppressions est plus que jamais d’actualité. Face aux régressions sociales, politiques, culturelles, religieuses, elles sont, hélas, en première ligne. C’est l’honneur de la radio publique de s’engager avec détermination dans la lutte contre toutes les discriminations en soutenant les OUT d’or !"

Bérénice Ravache
Présidente du comité diversité de Radio France
Directrice de FIP

Ce partenariat s’inscrit dans notre volonté de mener une politique diversité inclusive et ouverte sur les différences afin de faire en sorte que chacun ait sa place dans la société française.