David Foenkinos parrain de Radio France fête le livre 2014

Un "amoureux" de la radio David Foenkinos parrain de Radio France fête le livre
les 28, 29 et 30 novembre 2014, à la Maison de la radio

Romancier, David Foenkinos est né en 1974.

Auteur de treize romans traduits en quarante langues, il a notamment publié aux Éditions Gallimard "Le potentiel érotique de ma femme", "Les souvenirs" et "Je vais mieux".

En 2011, il a adapté au cinéma avec son frère son livre "La délicatesse", avec Audrey Tautou et François Damiens.

Son roman " Charlotte", paru à la dernière rentrée littéraire, est consacré à la peintre Charlotte Salomon. Il remporte le prix Renaudot et le prix du Goncourt des Lycéens 2014

David Foenkinos parrain de Radio France fête le livre 2014

David Foenkinos parrain de Radio France fête le livre 2014, par C.Hélie/Gallimard

"Je me souviens qu’enfant je préférais la radio à la télévision. Notamment pour les matchs de football. J’adorais l’enthousiasme de ses voix qui pénétraient ma chambre comme si j’étais en plein cœur du stade. J’avais le sentiment de vivre davantage l’action en l’imaginant, en créant mes images. Est-ce peut-être ainsi qu’on devient écrivain ? En écoutant la radio. Depuis, je la fréquente en tant qu’écrivain, et j’ai tant de souvenirs. Des réveils avec Pascale Clark aux couchers avec Brigitte Kernel. Des fous rires internationaux avec Emmanuel Khérad et la bande de la librairie francophone. Et je pourrais en citer tant d’autres. Les écrivains se sentent chez eux à Radio France. Ils ont le sentiment d’échapper enfin à la course permanente qu’est  le simple fait de parler d’un livre. On ne vous soumet pas à la rentabilité. La radio est humaine, on peut tâtonner, hésiter, chercher ses mots. La radio permet d’accéder à la vérité d’une personnalité. On ne peut pas tricher avec une voix. On se confesse plus facilement. On oublie les centaines de milliers d’auditeurs, avec cette folle impression que c’est toujours une conversation à deux qui se joue. C’est une douce illusion de l’intime. Alors c’est une belle idée de tous se retrouver autour d’un salon du livre. Ceux qui font Radio France, les écrivains et les lecteurs. On va pouvoir se voir enfin, nous qui vivons par oreilles interposées. Je suis vraiment honoré de parrainer cette manifestation que j’aime. Je serai également heureux d’y être comme lecteur. La très belle programmation me permettra de rencontrer des écrivains que j’apprécie, de quoi me plonger dans l’hiver avec mes couvertures préférées : les livres."
David Foenkinos