Publicité

"Always", le chant reggae éternel de Dan Klein avec The Frightnrs

Par
The Frightnrs
The Frightnrs
- Kisha Bari

Le combo rocksteady de Brooklyn sort un nouvel album sur Daptone, exhumant sur de nouveaux enregistrements la voix sublime de son regretté chanteur.

Plus habitué à nous faire revivre l'âge d'or de la soul avec des artistes comme Sharon Jones, Charles Bradley ou Naomi Shelton, le label new-yorkais Daptone Records nous offrait en 2016 un pur bijou de reggae et de rocksteady old school avec Nothing More To Say, le premier album du quatuor The Frightnrs. Hélas le chanteur du groupe fondé en 2010, ne connaîtra pas le succès de son disque, emporté par la maladie de Charcot avant sa sortie. Six ans après, les autres membres ont décidé de respecter la volonté de Dan Klein en poursuivant l'aventure, faisant de nouveau appel au producteur Victor Axelrod pour réaliser l'album Always, attendu le 27 mai via Daptone.

Outre les morceaux brûlants que l'on peut y entendre, Victor et les Frightnrs ont convenu en 2015 que de nombreux enregistrements étaient trop doux et lyriques pour l'énergie de l'album Nothing More To Say. Ce sont ces parties vocales et d'autres plus anciennes de Dan Klein qui ont donné la matière première dont les musiciens avaient besoin pour un album entier de musique nouvelle et originale. Sur ces dix nouveaux titres, les orchestrations classieuses du groupe subliment à nouveau la voix de falsetto du chanteur plus sensuelle que jamais et digne de la grande tradition vocale jamaïcaine.

Publicité

En écoute : "Humble Lion", le message spirituel de Takana Zion

En écoute : Etta James en version reggae

En écoute : Le rocksteady old school de The Frightnrs