Publicité

Anne Paceo invite Isabel Sörling sur "Here and Everywhere"

Par
Anne Paceo / Photo Sylvain Gripoix
Anne Paceo / Photo Sylvain Gripoix
- Sylvain Gripoix

La compositrice et batteuse présente le deuxième titre de son album "S.H.A.M.A.N.E.S", un voyage poétique et transcendantal inspiré par les rythmes et les pratiques vocales chamaniques.

Maître des rythmes et des voix du monde, Anne Paceo explore depuis son album Circles les expressions originelles de la voix et de la percussion. Une quête musicale et spirituelle "pour mieux chanter son poème au monde" et partager la poésie universelle de son imaginaire qui défie harmonieusement les frontières stylistiques. Après avoir célébré les mythes birmans sur Fables of Shwedagon, contemplé les polyrythmies vocales sur Bright Shadows et la danse spirituelle des derviches tourneurs soufis sur Samâ, la compositrice et batteuse nomade publie sa nouvelle création discographique, S.H.A.M.A.N.E.S, le 25 mars. Un voyage acoustique merveilleux inspiré par les transes chamaniques des quatre coins de la Planète dont le deuxième titre, Here and Everywhere, est dévoilé aujourd'hui :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

« J’ai écrit Here and Everywhere quelques jours après le départ de mon grand-père, que j’ai accompagné avec ma sœur, en lui chantant des mélodies au creux de l’oreille, jusqu’à son dernier souffle. C’était une belle journée de printemps, le vent était doux à la fenêtre, le soleil était chaud et les oiseaux chantaient à tue-tête. Alors ce morceau raconte la dissolution de l’âme pendant que la vie piaille tout autour, plus joyeuse que jamais. » explique Anne Paceo à propos de ce conte mystique et organique. Une ode à la vie composée par ses soins et co-écrite avec Marion Rampal et sur lequel plane la voix céleste d'Isabel Sörling, sublimée par les percussions et le métallophone de Benjamin Flament, les claviers Tony Paeleman et les cuivres de Christophe Panzani.

Publicité

Écrit en 2020 lors de la résidence de l'artiste au festival Jazz sous les Pommiers, S.H.A.M.A.N.E.S, est un périple musical où l'intime et la sensibilité de la musicienne se mêlent aux pouvoirs guérisseurs de ce monde du rêve vibrant aux pulsations et aux transes vocales des différentes cultures chamaniques que ce soient les rituels d'exorcisme de Bali, les cérémonies voodoo d'Haïti, les chants de divination de Sibérie ou les rituels de possession du Candombe brésilien. "Il ne s'agit pas de les reproduire", explique l'artiste, "mais plutôt de les laisser infuser dans mon imaginaire et m'inspirer pour proposer une musique sans frontière".

Anne Paceo est en concert :
le 17 mars / Hôtel Dieu / Valogne
le 18 mars / L'Estran / Guidel
le 25 mars / Domaine d'ô / Montpellier
le 05 avril / La Briqueterie / Schiltigheim
le 06 avril / L'Arsenal / Metz
le 21 avril / Scène Nationale Les Gémeaux / Sceaux
le 22 avril / Salle Nougaro / Toulouse
le 13 mai / la carré magique / Lannion
le 23 juin / La Cigale / Paris
le 19 juillet / Festival des 5 continents, Marseille