Publicité

Bob Dylan célébré dans un nouveau clip de "Subterranean Homesick Blues"

Par
Bob Dylan en 1965 au studio Columbia Studio à New York
Bob Dylan en 1965 au studio Columbia Studio à New York
© Getty - Michael Ochs Archives

Une pléiade d’artistes parmi lesquels Bruce Springsteen, Patti Smith, Wim Wenders, Jim Jarmusch, ou encore Francis Cabrel rendent hommage au songwriter américain en revisitant la fameuse vidéo de son hit de 1965.

C’est l’un des plus grands classiques de la discographie de Bob Dylan qui s’offre un nouveau clip aujourd’hui. Subterranean Homesick Blue a été autant fredonnée par les fans du chanteur qu’elle n’a été célébrée ou n'a inspiré les plus grands groupes - Red Hot Chili Peppers ou Radiohead pour ne citer qu’eux. Extrait de son cinquième album Bringing It All Back Home, ce tube de 1965 inspiré par les écrits de Jack Kerouac - voire de l’écrivain russe Dostoïevski – demeure un emblème du songwriter tout autant que l’un de ses premiers enregistrements électriques.

La postérité de Subterranean Homesick Blues tient aussi beaucoup à la vidéo qui a de longue date accompagné le titre - tirée du documentaire Don’t Look Back -, où l’on découvre Dylan tenant des pancartes griffées de paroles extraites de sa chanson. Réalisé près de vingt ans avant l’explosion du vidéo-clip, ce film avant-gardiste fait aujourd’hui l’objet d’une relecture collective par une pléiade d’artistes, de musiciens et de cinéastes qui ont choisi d’honorer les soixante ans de carrière du chanteur américain.

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

En lieu et place du seul décor d'usine de la vidéo originale, on découvre ainsi les fameuses pancartes réinventées par Bruce Springsteen, Patti Smith, Jim Jarmusch, Bobby Gillespie, mais aussi le dessinateur suisse Zep ou encore le chanteur français Francis Cabrel qui se paie même le luxe d’une apparition assez magique à l’écran. En parallèle de cette sortie, Bob Dylan prépare également la réédition de certains de ses classiques réenregistrés récemment au travers d’un nouveau format analogique et haute-fidélité développé par le producteur américain T-Bone Burnett, à la croisée du compact-disque et du vinyle. Happy birthday indeed 🎁

À réécouter : Nuit spéciale Bob Dylan

En écoute : Bob Dylan dévoile une ballade inédite de 17 minutes