Publicité

Bruce Springsteen revisite les légendes soul dans un nouvel album

Par
Bruce Springsteen en 2022
Bruce Springsteen en 2022
- Danny Clinch

Le Boss annonce la sortie au mois de novembre de "Only the Strong Survive", un album serti dans l'or de la soul-music, et dévoile une première reprise de Frank Wilson.

"Je voulais faire un album où je ne faisais que chanter. Et quelle meilleure musique, pour travailler, que le grand répertoire américain des années 60 et 70 ? ". Difficile de contredire Bruce Springsteen sur ce point : les Trente Glorieuses de la musique américaine sont loin d’avoir encore livré tous leurs secrets, tant les pépites, alors, semblaient tomber du ciel. C’est donc aux légendes de la soul-music qu’a choisi de consacrer son vingt-et-unième album celui qui, il y a encore peu, puisait son inspiration dans le mythe country et les rêves de l’Amérique des sixties.

Le meilleur de la bannière étoilée flottera donc encore sur cet Only the Strong Survive attendu le 11 novembre prochain chez Columbia, et qui révisera des titres d’Aretha Franklin (Don’t Play That Song), des Temptations (I Wish It Would Rain), ou encore de Diana Ross et ses Supremes (Someday We’ll Be Together). On y trouvera aussi des morceaux bien plus obscurs de cette période parmi lesquels des reprises de Jerry Butler ou Dobie Gray, et qui témoignent de l’appétence du Boss pour cet âge d’or où triomphaient alors les productions des labels Stax et Motown. "J'ai essayé de leur rendre justice à tous - et aux fabuleux auteurs de cette glorieuse musique. Mon objectif est de permettre au public d’aujourd’hui de faire l'expérience de sa beauté et de sa joie, tout comme je l'ai fait depuis que je l'ai entendue pour la première fois.".

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

En guise de prélude à cet alléchant travail de relecture, Bruce Springsteen a dévoilé une première reprise de Frank Wilson, un chanteur et producteur qui a écrit ou coécrit certains des plus grands hits du label Motown parmi lesquels le brûlant Love Child de 1968. Avec l’aide de la section cuivre de ses fidèles E Street, le chanteur revisite aujourd’hui Do I Love You (Indeed I Do), une pépite de 1965 qui renaît avec fougue dans la vidéo qui accompagne cette reprise, un clip live jubilatoire où le septuagénaire se montre vivant comme jamais.

2h 02