Publicité

Buddy Guy invite Jason Isbell sur "Gunsmoke Blues"

Par
Buddy Guy
Buddy Guy
- RCA

Avec ce titre poignant sur les fusillades de masse, le maître du blues électrique annonce son 34e album "The Blues Don't Lie" enregistré avec Mavis Staples, Elvis Costello, Bobby Rush ou James Taylor.

Il a débuté à Bâton-Rouge avec Slim Harpo, Lightnin' Slim et Leslie « Lazy Lester » Johnson puis s'est éloigné du swamp blues (blues du marécage) pour croiser à Chicago Otis Rush, Earl Hooker, Freddie King avant de s'associer à son ami Junior Wells. « Je ne peux pas m'arrêter, je ne m'arrêterai pas ! » déclare le musicien actuellement en tournée avec son groupe Damn Right Blues Band.

A 86 ans celui qu'Eric Clapton considère comme "le meilleur guitariste du monde" perpétue toujours le long héritage du Chicago Blues. Après son album The Blues Is Alive and Well enregistré il y a quatre ans avec Jeff Beck, Keith Richards et Mick Jagger, Buddy Guy est de retour avec The Blues Don't Lie. Le bluesman a fait appel au songwriter d'Alabama Jason Isbell sur le premier titre Gunsmoke Blues, manifeste vibrant contre les tueries de masse aux États-Unis.

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Parmi les 16 titres de The Blues Don't Lie, Buddy Guy a aussi gravé des duos avec Mavis Staples, Elvis Costello, Bobby Rush, James Taylor et Wendy Moten. Un album annoncé le 30 septembre chez RCA, soit 65 ans jour pour jour après l'arrivée en train de l'artiste à Chicago en 1957 avec juste quelques vêtements sur le dos et sa guitare. « Je leur ai tous promis, à BB King, Muddy Waters et Sonny Boy Williamson, que tant que je serai en vie je garderai le blues en vie » confie Buddy Guy.