Publicité

« Confessions », les doutes flamboyants de Sudan Archives

Par
Sudan Archives | Alex Black
Sudan Archives | Alex Black

La chanteuse californienne dévoile un nouveau titre vivifiant et annonce son premier album pour l'automne.

Cette fois-ci, c’est la bonne. Révélée il y a deux ans par un tout premier disque lumineux, Sudan Archives avait annoncé dans la foulée la sortie d’un album en bonne et due forme. Sink  fut finalement un EP et cela n’avait à vrai dire pas grande importance, tant le sans-faute de la Californienne paraissait déjà total avec ces six nouveaux titres empreints d’une créativité captivante.

Brittany Parks de son vrai nom a donc pris le temps de mûrir son premier long-format, un disque attendu à l’automne chez ses compatriotes du label Stones Throw. L’écurie de Peanut Butter Wolf peut se targuer d’avoir aujourd’hui dans son roster l’une des compositrices les plus prometteuses de sa génération, maniant aussi bien le violon que le home-studio. Deux outils, deux époques, et toujours chez Sudan Archives cette audace intemporelle qui pétrit son R'n'B.

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Mais aussi une véritable réflexion et des messages forts que sa voix, son autre principal atout, délivre dans un storytelling où l’émotion ne manque pas. Confessions, le premier extrait de son nouveau disque est lui aussi fait de ce bois. Dans ce titre où la chanteuse s’interroge sur elle-même jusqu’à se remettre en question, les montées successives de ses violons offrent aux doutes exprimés une flamboyance paradoxale. Classe. 

À lire : « Water », la valse indolente de Sudan Archives

À écouter : Flavia Coelho danse au Mozambique dans le clip "DNA"