Publicité

Dans le casque de… Bonobo

Par
Bonobo version 2022 | credit : Grant Spanier
Bonobo version 2022 | credit : Grant Spanier
- Grant Spanier

Le producteur britannique fête la sortie de son nouvel album ‘Fragments’ en partageant avec vous sa playlist du moment.

Bonobo est donc de retour. Le musicien électronique vient de publier ce vendredi 14 janvier Fragments, son septième album studio accompagné comme presque tous ses prédécesseurs par les Londoniens du label Ninja Tune. Simon Green - de son vrai nom - incarne encore aujourd’hui l’une des plus grandes figures de la maison fondée par Coldcut, auréolé du succès critique et public qu’ont rencontré ses dernières productions. Migrations, son dernier disque en date publié il y a quatre ans consacra d’ailleurs plus que tout autre son électronique vivifiante, constituant sûrement une forme de zénith pour le Britannique qui y offrait, à sa manière, un regard et un message puissant sur son époque.

Qu’a donc à dire Bonobo, aujourd’hui, sur ce monde qui a déjà tant changé depuis la sortie de Migrations ? Comme tant d’autres disques récemment publiés, ce nouveau long-format a été largement composé dans l’étroitesse des derniers confinements. Une période au cours de laquelle Green a pu trouver son inspiration sonore au cours de fuites solitaires en pleine nature, à l’instar d’autres productions électroniques récentes. Le producteur y a également rencontré d’autres artistes qui offrent leurs voix à ce disque, Jordan Rakei, Kadhja Bonet ou Jamila Woods notamment, et a poli un peu plus encore sa formule electronica en la pétrissant d’instruments inédits jusqu’ici comme la harpe.

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Le résultat final oscille entre raffinement et une certaine forme de classicisme, le Britannique navigant de nouveau ici entre composition chill-out (Polyghost, Elysian, Tides) et odes aux dancefloors perdus (Rosewood, Otomo, Age of Phase) qui résonnent d'autant plus en cette période claquemurée. Alors, pour célébrer la sortie de ce Fragments, Bonobo partage aujourd'hui avec vous sa bande-son du moment, une playlist à découvrir ci-dessus où l’on croise ses compatriote Totally Enormous Extinct Dinosaurs (TEED) et Ross From Friends, la jeune Australienne Logic1000, ou encore la talentueuse harpiste belge Nala Sinephro.

"Fragments", le nouvel album de Bonobo, est disponible en écoute intégrale à cette adresse.

En écoute : Bonobo signe son retour avec l’extatique "Rosewood"

En écoute : Le concerto quantique de Labelle