Publicité

"Djine Bora", l’afro-fusion explosive et novatrice de B.K.O

Par
BKO Quintet
BKO Quintet
- Xavier Courraud

Le quintet malien donne un aperçu des chants de résistance et de la musique hypnotique de son électrisant nouvel album attendu en juillet.

En réponse aux troubles politiques et écologiques du Mali et aux intégrismes qui meurtrissent le nord du pays, le quintet dévoile un premier single de l'album Djine Bora (qui signifie l'apparition du génie), invoquant les esprits invisibles pour lutter contre les maux de la société. BKO nous offre un mélange fascinant de musique ancestrale et de sonorités électriques actuelles. Le titre Toumaro incarne la jeunesse de Bamako, respectueuse des traditions mais qui entend bien bousculer les codes. Le chant mandingue de Fassara Sacko célèbre l'amour qui malgré les dérèglements, est au-dessus de tout :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Le courant passe entre la guitare du griot Mamoutou Diabaté, le Donso N'goni ( luth à six cordes des cérémonies animistes) d'Adama Coulibaly, membre de la confrérie secrète des chasseurs traditionnels dozos, les percussions d'Ibrahima Sarr qui a parcouru le les scènes du monde aux côtés de Oumou Sangaré et la batterie singulière du baroudeur français Aymeric Krol agrémentée de calebasse, dununs et cymbales. Le traitement amplifié et parfois saturé des instruments donne tout son sel à cette musique venue du Sahel. Les dix titres de Djine Bora habités par la voix poignante du chanteur rendent hommage aux chants séculaires et nous plongent en terre malienne contemporaine, dénonçant la mortalité infantile, les violences de l’immigration ou encore la pauvreté d'une partie de son peuple.

Publicité

On attend avec impatience le deuxième single de l'album qui sortira le 21 juin et qui rend hommage à Bamako, carrefour d'influences et ville de résistance dans laquelle le groupe construit sa musique depuis sa naissance en 2012.

L'album Djine Bora sort le 15 juillet sur le label Bongo Joe Records.