Publicité

«Adéo» Septet + Nawaris en soirée partagée à Gradignan

Le vendredi 14 janvier 2022
Eric Séva- photo : Gianni Soglia
Eric Séva- photo : Gianni Soglia
- fip.fr

Le septuor d’Eric Séva et l’ensemble de musique irakienne se partagent le théâtre des Quatre Saisons pour de délicieuses musiques savantes, traditionnelles et populaires.

Aux confins du jazz et de la musique classique, Eric Séva nous réserve une bien belle surprise. «Adeo», expression latine qui signifie «aller vers», s’articule autour du saxophoniste et réunit David Vainsot à l’alto, Philippe Hanon au basson, Grégoire Korniluk au violoncelle et Nicolas Fargeix à la clarinette basse, soutenus à la basse par Kevin Reveyrand et Jean-Luc Di Fraya aux percussions.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Entre partitions et improvisations, les sept musiciens jouent des pièces d’Eric Séva et revisitent les célèbres danses roumaines de Béla Bartók. En effet, le travail du saxophoniste est empreint des correspondances qu’il entretient avec différentes musiques et les multiples combinaisons instrumentales qui peuvent en découler.

Publicité

Après le concert d’»Adéo» Septet, l’ensemble de musique Nawaris s’exprimera sur la scène du théâtre.

Composé de cinq musiciens, Nawaris interprète ses propres compositions mais aussi des musiques traditionnelles irakiennes. Le oud, le saxophone soprano, la flûte, les percussions, le violoncelle et le chant aiment à dialoguer, jouer, échanger, improviser.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

« J’ai quitté mon pays, l’Irak, où l’instabilité et la guerre ne me permettaient pas de vivre et de pratiquer mon art, la musique. J’ai donc traversé la mer Méditerranée et beaucoup de frontières pour tenter de construire une nouvelle vie en Europe et plus exactement à Bruxelles, une ville que l’on m’avait décrite comme étant dynamique, notamment par sa diversité culturelle, une ville où je me sentirai à ma place. » Hussein Rassim, oudiste.

Depuis sa création en 2016, Nawaris s’est produit de nombreuses fois dans toute la Belgique, et notamment sur les scènes de Muziekpublique, de Flagey, et au festival Esperanzah à Floreffe. Le groupe a aussi enregistré son premier album intitulé « Migration » avec le label Homerecord. Les instrumentistes sont issus de différentes esthétiques musicales, tel que le jazz, la musique classique orientale et occidentale, mais aussi la musique des Balkans.

De magnifiques paysages sonores à partager au fil d’une seule et même soirée !

« Adéo »Septet + Nawaris sont attendus au théâtre des Quatre Saisons, Gradignan, vendredi 14 janvier 2022,  à 20h15.