Publicité

Cocanha : musique occitane à danser dans le Gers

Le samedi 2 octobre 2021
Cocanha-Arnic Bedel
Cocanha-Arnic Bedel

Duo de chants polyphoniques singulier, Cocanha se produit en concert-découverte pour l’ouverture de saison et les dix ans de l’Astrada, scène de Jazz in Marciac.

Habituellement, Cocanha se produit en trio mais samedi 2 octobre, c’est en duo que ce petit ensemble remettra en mouvement le répertoire traditionnel occitan. Lila Fraysse et Caroline Dufau possèdent des voix particulières et authentiques. Avec fougue, elles pratiquent la pulsation, celle des tambourins à cordes, mais aussi celle des pieds et des mains, fortes qu’elles sont de leur dix ans de complicité artistique :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

En occitan dans le texte, on surnomme les percussions : «tom-tom». D’habitude, les «tom-tom» accompagnent les flûtes. Cocanha n’en joue pas et leur préfère trois tambourins accordés différemment, avec des cordes tantôt métal, tantôt nylon ou en boyau. Les chanteuses tirent leurs textes des archives du folklore et les replacent dans le fil de l’oralité. Certaines paroles sont ré-écrites, d’autres inventées, émanant d’un imaginaire foisonnant.

Publicité

Le second album de Cocanha s’intitule : puput, il est produit par Raül Refree, repéré par Fip pour son travail avec Lee Ranaldo (ex-Sonic Youth), le rappeur Mala Rodríguez, ou encore la chanteuse de fado Lina Rodrigues.

Cocanha se produit samedi 2 octobre  à l’Astrada, Marciac, à 20h30.

Un esprit rock, avec un regard expérimental sur les musiques traditionnelles : 2 voses, 2 tamborins, e pas mai! En occitan ?  2 voix, 2 tambourins et pas plus !