Publicité

Hop Hop Hop : les 15 et 16 septembre à Orléans

Du 15 au 16 septembre 2017
Le producteur anglais Rival Consoles est attendu à Orléans | Chris McKay/Getty Images
Le producteur anglais Rival Consoles est attendu à Orléans | Chris McKay/Getty Images
© Radio France

Deuxième édition pour le festival orléanais des musiques actuelles qui réunit Talisco, The Psychotic Monks, Songe, ou encore Rubin Steiner.

L'émergence n'est pas un vain mot pour les créateurs du festival Hop Hop Hop. Imaginé et mis en place par l'équipe de l'Astrolabe, la salle de musiques actuelles (SMAC) d'Orléans, l'événement investit le temps d'un week-end les lieux de création et les scènes de la ville avec une programmation mêlant promesses locales et valeurs sûres de l'indie, tous genres confondus.

Après Black Lips, Her et DBFC lors de sa première édition, ce rendez-vous presque automnal (la météo n'était pas tendre l'an dernier) conserve une formule éclectique avec la la jeune chanteuse Océane Belle alias Sônge, la pop bordelaise des Talisco ou encore le garage obscur des Psychotic Monks. La Belgique sera également à l'honneur avec les rockeurs bruxellois de BRNS, mais aussi le trio post-punk (et cinglé) Le Prince Harry et les frénétiques Cocain Piss, deux groupes originaires de Liège. Côté électronique, le producteur anglais Rival Consoles est une belle surprise de cette programmation qui invite également le Tourangeau Rubin Steiner, presque chez lui à Orléans.

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

La scène locale n'est pas oubliée avec de nombreux artistes et groupes qui ont fait leurs armes en région Centre (Holy Chips, Ruff, Yachtclub) , mais aussi les diaboliques et ex-Berlinois DAT Politics qui ont récemment posé leurs sacs et leurs machines à Orléans.

Pass festival : un jour 10 €, deux jours 16 €