Publicité

Into Africa : Seckou Keita + l’O.N.B. à Rennes et Questembert

Du 18 au 19 février 2022
Seckou Keita photo: Jon Razinger
Seckou Keita photo: Jon Razinger
- fip.fr

L’Orchestre National de Bretagne rencontre le joueur de kora sénégalais pour deux dates sous la direction musicale de Fiona Monbet au Couvent des Jacobins et à l’Asphodèle.

En 1999, il quitte son Sénégal pour s’établir au Royaume-Uni. Il a vingt et un ans, et pour seuls bagages, une kora et une valise. C’est sa grand-mère maternelle, la musicienne et griot Jali Kemo Cissokho, qui lui montre la voie. Une vingtaine d’années plus tard, Seckou Keita est devenu le joueur de kora le plus demandé au pays de Shakespeare et pas seulement. Après plusieurs albums dont Afro Mandinka Soul en 2006 avec Juldeh Camara et Miro, un opus solo en 2012 ; il rejoint sur scène la harpiste galloise Catrin Finch, avec laquelle il enregistre deux disques gratifiés aux Music Awards. 

Le second, Soar (2017) lui permet également de révéler ses talents de chanteur. Le musicien collabore ensuite avec le pianiste cubain Omar Sosa. Ils donnent naissance à l’album Transparent Water (2017) suivi de Suba (2019). Les deux musiciens préparent un nouvel opus pour l’automne 2022. Parallèlement, Seckou Keita crée the AKA Trio, aux côtés du guitariste italien Antonio Forcione et du percussionniste brésilien Adriano Adewale, album Joy (2019).

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

L’Orchestre National de Bretagne et la cheffe d’orchestre et violoniste Fiona Monbet ont construit un programme autour de l’artiste Seckou Keita, reconnu comme l’un des plus grands joueurs de kora au monde.

Au programme il y aura notamment des extraits du Concerto pour kora et orchestre de Seckou Keita ; La Suite Africaine, une pièce de Fela Sowande, père de la musique orchestrale nigérienne ;  mais aussi Le Concerto pour violon en La Majeur de Telemann, choisi par Fiona Monbet afin de créer une passerelle supplémentaire entre l’orchestre, le violon et la musique du joueur de kora.

Pour ce concert en compagnie de l’Orchestre National de Bretagne, Seckou Keita invite Adama Bilorou, maître balafoniste et percussionniste originaire du Burkina Faso.

Concert unique entre Europe et Afrique, Seckou Keita + l’O.N.B. nous convient à un voyage « Into Africa » au Couvent des Jacobins, Rennes (35), vendredi 18 février 2022, 20h et à l’Asphodèle, Questembert (56), samedi 19 février, 20h30. Irrésistible alchimie.