Publicité

Las hermanas Caronni à Bordeaux + Paris et Rennes

Le mercredi 2 mars 2022
Las hermanas Caronni- photo : Franck Loriou
Las hermanas Caronni- photo : Franck Loriou
- fip.fr

Sensualité des musiques d’Argentine mêlées au souffle du jazz et du classique : Les sœurs jumelles fêtent les dix ans de la sortie de leur premier album avec la participation d’élèves-musiciens au Rocher de Palmer.

Elles ont grandi en Argentine. Initiées à la musique classique, Gianna choisit la clarinette et Laura, le violoncelle. C’est tout naturellement qu’elles se mettent au chant. Les sœurs Caronni acquièrent une solide formation classique qu’elles viennent compléter au C.R.R. de Lyon. Nous sommes à la fin des années 90, les deux artistes s’éloignent de l’univers du classique pour jouer leur musique, écrire leurs chansons, et en adapter d’autres. Le duo prend pousse en 2004. C’est à l’occasion d’une chronique de Didier Varrod sur France Inter que l’on découvre leur premier album Bagüala de la Siesta (2011). Las hermanas Caronni se retrouvent en pleine lumière et poursuivent leur voie singulière. L’âme de la milonga n’est jamais bien loin. En 2013 paraît Vuela, opus à la grâce enchanteresse, suivi de Navega Mundos (2015). Sur leur dernier album Santa Plástica (2019), elles ont invité le trompettiste jazz Erik Truffaz et le songwriter Piers Faccini.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

De nouvelles influences enrichissent leur travail. Ravel, Mozart, Bach, Piazzolla et les musiques du monde côtoient désormais la folk, mais aussi le jazz. Las hermanas Caronni composent ce qu’elles appellent malicieusement un « classidoscope ». Elles nous convient à l’évasion, au voyage, à la nostalgie, qu’il s’agisse de sujets d’actualité, de deuil ou d’amours perdues.

Publicité

Ce concert en terre bordelaise est l’occasion de fêter les dix ans de la sortie de leur premier album Bagüala de la siesta qu’elles joueront en intégralité, programme augmenté de titres de leurs trois autres albums, avec la participation d’élèves musiciens d’une C.H.A.M.(Classe à Horaires Aménagés Musique) au Rocher de Palmer, mercredi 2 mars 2022, 20h30. Fraîcheur, liberté et éclectisme.

Autres dates :

  • 03-03 : studio de l’ermitage, Paris
  • 05-03 : péniche spectacles, Rennes
1h 06