Publicité

Gérald Toto invite Jowee Omicil sur "On My Own"

Par
Gérald Toto
Gérald Toto
- Sandra Mehl

Après "Dérivé", le poète nomade nous invite à la sérénité sur un air de groove chaloupé annonçant la sortie d'un second volet de sa trilogie de l'intime.

Après son album Bondeko enregistré avec ses vieux complices Lokua Kanza et Richard Bona, Gérald Toto nous avait laissé en 2018 avec son quatrième album solo Sway. Un voyage dans les grands espaces de l'intime que le multi-instrumentiste a décidé de prolonger avec une trilogie de EP dont le premier volet, Dérivé, est sorti en juin dernier. Toujours avec la même douceur bienfaitrice, le chanteur dévoile aujourd'hui une nouvelle chanson, susurrant sa poésie cette fois en anglais et nous invitant à Grand’Rivière, la commune la plus au nord de la Martinique dans le clip de On My Own réalisé par sentwòz.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Adepte d'un discours musical aussi métisse que subtil, Gérald Toto a choisi le groove pour ce nouveau bijou spirituel et salvateur laissant la flûte du jazzman Jowee Omicil onduler autour de sa voix rassurante rythmée par la cadence-lypso, le sébène et le zouk. Sur ce deuxième EP, attendu le 25 novembre via No Format !, il retrouve l'artiste pluridisciplinaire (auteure-réalisatrice-comédienne) Jule Japhet pour l'écriture, et continue de réinventer sa musique en s'associant à un autre amoureux des sons du monde, Piers Faccini ou en faisant appel au percussionniste martiniquais Boris Reine Adélaide.

Publicité

Gérald Toto est en concert le 15 novembre au Consulat Voltaire à Paris.

Spéciales FIP
38 min