Publicité

"Get Real", les variations rock généreuses de CVC

Par
CVC
CVC
- Dan Hall

Le sextet rock gallois arrive avec un premier album aux orchestrations foisonnantes et aux harmonies vocales intemporelles.

Le Royaume-Uni nous offre régulièrement son lot de nouvelles pépites indie rock exubérantes mais depuis cet été et la sortie d'un EP nommé Real to Reel, c'est vers le Pays de Galles que les fans du genre se sont tournés, électrifiés par le son et les mélodies sans âge du groupe CVC. Formé en 2019, Church Village Collective tire son nom du lieu où le groupe s’est formé, au sommet d’une colline des Welsh Valley, à seize kilomètres du nord de Cardiff. Le chanteur Francesco Orsi, les guitaristes-chanteurs David Bassey et Elliot Bradfield, le bassiste Ben Thorne, le batteur Tom Fry et le claviériste et le percussionniste Daniel ‘Nanial’ Jones cisèlent à l'unisson et avec un humour so British une musique aux multiples influences et hors du temps.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Le combo arrive l'an prochain avec un premier album Get Real, révélant l'aspiration des musiciens à une musique généreuse et mélodique traversant l'histoire du rock, Un voyage irrésistible mixé par Ross Orton (Artic Monkeys) usant d’une énergie groove lumineuse, d'artifices glamours, de ballades introspectives, de riffs blues rock ou d'envolées psychédéliques, le tout agrémenté d’harmonies à trois voix.

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

« L'album a été enregistré avec amour dans le salon d'une maison d'étudiants à Cardiff, autour d'un seul micro, alors que nous cherchions un nouveau son. Nous avons utilisé des casseroles pour les percussions, le tonnerre gallois pour l'atmosphère et des soupes Ramen Noodle à 40 pence pour le dîner » déclare le groupe dont on attend toujours la tournée en France.

Spéciales FIP
1h 21
Spéciales FIP
50 min