Publicité

"Halim Guelil", le retour flamboyant d’Acid Arab

Par
La fashion week d'Acid Arab
La fashion week d'Acid Arab
- Philippe Lévy

Le collectif électronique annonce un nouvel album et dévoile un premier single qui invite au micro le chanteur Cheb Halim.

Acid Arab prépare la suite. Ce duo de djs devenu collectif au fil des tournées a popularisé de longue date dans l’Hexagone la rencontre entre musiques électroniques et orientales. Si ce syncrétisme hardi ne date pas d’hier (Byrne et Eno s’y frottaient dès les années 80), la petite bande de Guido Minisky et d’Hervé Carvalho a creusé en France en l'espace de quelques années un sillon dans lequel se sont engouffrés depuis nombre de producteurs, de musiciens, et de djs.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Trois ans après la sortie du bionique Jdid, le collectif franco-algérien annonce aujourd’hui la sortie en début d’année prochaine d’un troisième album baptisé simplement ٣, le chiffre trois en langue arabe. Pour patienter d’ici-là, un premier single vient d’être mis en ligne qui invite au micro l' Algérien Cheb Halim, un chanteur issu de la tradition musicale 3roubiya s'inscrivant dans la ruralité. En forme de contrepoint radical, des synthés flamboyants télescopent ce morceau jusqu'à offrir cette sensation familière avec Acid Arab d’échapper à l’espace comme au temps. A suivre.

Publicité