Publicité

"Hold me", l’envol pour la paix d'Awori & Twani

Par
Awori - Extrait de clip de Mei Fa Tan
Awori - Extrait de clip de Mei Fa Tan
- Mei Fa Tan

Sur des sonorités hip-hop et neo-soul, la chanteuse et le beatmaker dévoilent dans un nouveau clip leur clé de sortie d'un monde en alerte.

L’humanité est en danger et les artistes s’en font écho à leur manière. Face à la gravité de la crise climatique, aux modifications récentes et sans précédent du climat, et aux preuves irréfutables de l'implication humaine dans le réchauffement de la planète, Awori et Twani font le rêve fou d’une symbiose entre nous et la nature :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Dans ce clip réalisé par Mei Fa tan, la chanteuse évolue dans un monde de béton où la nature n'a pas sa place. Isolée de ses semblables qui errent sous des couvertures de survie, elle tente de créer un lien avec son flow et sa danse. La magie opère et la voilà propulsée dans un paradis imaginaire. Ici, précise un communiqué, "le premier monde représenté dans une sphère froide et flottante semble être un lointain souvenir. La chanteuse suisse-ougandaise, vêtue d’une robe incrustée de fleurs en train d'éclore" semble s'ouvrir aussi. Cette fois, elle est téléportée aux sommets de montagnes enneigées. Sur une musique ambient, elle respire enfin, libre, paisible et en connexion avec les éléments.

Publicité

On se souvient des premières collaborations d'Awori (Cynthia Othieno) et de Twani (Mikael Touanen). Leur connivence est née en 2019, lorsqu'à l'initiative de Galant Records, ils travaillent sur le single afro-futuriste Cortex Iuxta pour la série de singles Seeds du label français. Lors du premier confinement dû à la pandémie du Covid 19, propice à la réflexion, Awori écrit les textes de Ravalona et Twani explore de nouvelles sonorités musicales. Il en sort huit titres mêlant électro, sonorités africaines, hip-hop et soul qui rendent hommage à la dernière reine de Madagascar Ranavalona III, figure de la lutte anticoloniale. Ici déjà, la thématique de la transformation collective s'imposait. Un véritable univers cosmique pour ce duo, qui alterne rap et néo-soul suave avec finesse pour rêver d'un monde apaisé.

Vidéo : Awori & Twani "Mindful"

À réécouter : Sélection Live : Awori & Twani