Publicité

Vangelis : hommage en playlist

Par
Vangelis posant dans les années 70
Vangelis posant dans les années 70
© Getty - Gems

Une plongée dans le catalogue visionnaire du sorcier du son grec disparu ce jeudi à l’âge de 79 ans.

Vangelis vient de rejoindre ses chères étoiles. Le compositeur grec, dont l’ultime album Juno to Jupiter achevait l’an dernier un cycle de tropisme spatial amorcé dès le début de ce siècle, s’est éteint ce jeudi à Paris à l’âge de 79 ans. Connu du grand-public pour les hymnes de ses bandes-originales, oscarisé en 1982 pour celle des Chariots de feu avant même les sirènes stupéfiantes de Blade Runner, le pianiste était aussi un véritable visionnaire qui a connu la gloire du box-office autant qu’il a côtoyé l’expérimentation sonore la plus pointue.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Alter-ego grec et comparse générationnel de Jean-Michel Jarre, Vangelis s’est passionné comme le Français dès les années 70 pour la magie des premiers synthétiseurs, sculptant ensuite son œuvre instrumentale de tout ce que la technique électronique pouvait offrir à ses intuitions psychédéliques et cyberpunk. Avant cela, ce colosse avait déjà fait ses premières armes au sein du groupe de rock Aphrodite’s Child aux côtés de son célèbre compatriote Demis Roussos, explorant dans une trajectoire chaotique les confins de la musique électrisée. En forme d’hommage à celui qui rêvait d’avoir sa constellation, découvrez sous forme de playlist notre plongée (non-exhaustive) dans l’œuvre de cet immense sorcier du son.

Publicité
2h 00