Publicité

"Jane, Jane", la chevauchée fantastique et militante de Palatine

Par
Palatine - Photo de Julie Yotanka
Palatine - Photo de Julie Yotanka
- Julie Yotanka

Le groupe folk-rock mutant dévoile un nouveau clip de son EP "Talismanie", en connexion avec les combats féministes.

La talismanie est une technique qui permet de créer une symbolique à partir d’un objet auquel sont attribuées des vertus de protection ou des pouvoirs magiques susceptibles de provoquer ou de modifier des évènements. Trois ans après l'album Grand paon de nuit, le groupe Palatine adepte des grands espaces et des arrangements crépusculaires nous offre Talismanie, un nouvel EP de 5 chansons consacré aux représentations de la figure féminine et à la réalité d’être une femme. Le clip du titre Jane, Jane met en selle Calamity Jane, personnalité mythique de la Conquête de l’Ouest, incarnant la femme émancipée. Un orage gronde, elle s’élance au galop à travers le Montana pour finir sa course à Paris, où des cowboys défilent en rang et s'arrêtent devant un veau d’or. La foule impuissante observe la scène d’idolâtrie. Rue de Rivoli, Jane est rejointe par ses sœurs d’armes, Jeanne D’Arc, héroïne en armure et les Femen du mouvement féministe créé en 2008 en Ukraine :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Comment un groupe de rock constitué d'hommes prend-il conscience, après le mouvement #metoo, de sa place dans la lutte des femmes et l'habite de manière poétique ? Aux côtés du guitariste Jean-Baptiste Soulard, du contrebassiste Adrien Deygas, et du batteur Toma Milteau, l'auteur, compositeur, chanteur, guitariste et réalisateur Vincent Ehrart-Devay croise militantisme féministe et antiracisme. Par le lien symbolique des combattantes de Jane, Jane, ses mots et ses images font référence au défilé du Front National du 1er Mai 2016, que plusieurs militantes du mouvement féministe des Femens avaient perturbé un moment.

Publicité

Nous reflétons le récit d’héroïnes de légende par un style de comic book, tramé et sur texture de papier ancien"- Vincent Ehrhart-Devay

Vincent a mis du temps à comprendre le message véhiculé par les Femen, "les actions et les coups d’éclat de celles-ci étant aussi rejetées par des femmes, parfois féministes. En faisant le parallèle avec le militantisme anti-raciste je suis arrivé à la/ma conclusion que les Femen sont au féminisme ce que Malcom X était au Dr Martin Luther King, des actions et des paroles impressionnantes, parfois effrayantes dont l’outrance se mesure à la violence de ce qu’elles combattent, seule chance de faire bouger des lignes beaucoup trop rigides". Avec le titre Éléonore parût précédemment, Palatine pose la question de l'espace de liberté des femmes. Eléonore n'y répond pas directement, elle danse :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

2h 01
58 min