Publicité

Keith Flint, chanteur de The Prodigy, est mort

Par
Keith Flint et Maxim Reality de The Prodigy à Londres en 2017 | Joyner / Getty
Keith Flint et Maxim Reality de The Prodigy à Londres en 2017 | Joyner / Getty
© Autre

L'icône démoniaque du groupe électronique anglais vient de disparaitre à l’âge de 49 ans.

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

The Prodigy venait de démarrer une nouvelle tournée mondiale pour défendre en live son septième album *No Tourists, * avec une escale prévue en France lors des prochaines Eurockéennes de Belfort. Le fondateur et leader du groupe Liam Howlett a confirmé la triste nouvelle dans un tweet rendant hommage à son vieux compagnon de route :

Puisant son identité musicale dans la techno frénétique des premières raves parties, The Prodigy fut aux côtés de The Chemical Brothers, Fatboy Slim, Fluke et autre Groove Armada l’une des formations les plus emblématiques du mouvement "Big Beat", ce dérivé du breakbeat infusé au punk et à l'acide né dans l'Angleterre des années 90.

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Avec son troisième album The Fat of the Land  publié en 1997, le groupe formé au début de la décennie avait atteint son acmé. Un succès planétaire incarné notamment par les hits générationnels Firestarter, Breathe, ainsi que par le psychotique Smack My Bitch Up  scandé avec force par Keith Flint et immortalisé par ce clip démoniaque :