Publicité

"L'Âme du Blues" universelle d'Abdoulaye Nderguet & le BEX'Tet

Par
Abdoulaye Nderguet & le BEX'Tet © Pascal Tréhet
Abdoulaye Nderguet & le BEX'Tet © Pascal Tréhet
- Pascal Tréhet

Quand la beauté de la chanson tchadienne et française se lie au blues actuel du grand organiste Emmanuel Bex, la magie opère.

C'est en 2019, à l’Institut français de N’Djamena que le chanteur tchadien Abdoulaye Nderguet et le trio de l'organiste Emmanuel Bex, figure majeure de la scène française et maître de l’orgue hammond, se rencontrent. Leur connivence musicale mêlant musiques actuelles du vieux continent et musiques du monde d’Afrique centrale, les a amenés vers une musique pleine d'humanité qu’ils ont appelé l’âme du blues. Pour l'album, le groupe formé d'Antonin Fresson à la guitare et à la basse et de Tristan Bex à la batterie, partage cette belle aventure avec Naïssam Jalal à la flûte et au chant, Olivier Ker Ourio à l'harmonica, la brésilienne Mônica Passos au chant et le beatmaker AfrotroniX, ambassadeur de l’afro-futurisme, à la guitare et au chant :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Né en 1972 à N’Djamena d'un père Sar et d'une mère arabe du Salamat, Abdoulaye grandit à Sahr, chef-lieu tchadien de la province fluviale du Moyen-Chari. Surnommé le rossignol tchadien, il a appris différentes techniques de chants traditionnels. Sur cet album piloté par Emmanuel Bex, auteur d'une douzaine d'albums en tant que leader et d'une dizaine d'autres comme co-leader ou précieux sideman ( Barney Wilen, Aldo Romano, Babik Reinhardt, Gordon Beck, Bireli Lagrene, André Ceccarelli, Glenn Ferris), la voix puissante et pleine de douceur de Abdoulaye Nderguet s'envole du blues du Sahel aux mélodies des griots d'Afrique de L'Ouest, en passant par un chant de deuil du sud du Tchad, un rock anglais chanté en arabe tchadien ou encore une envolée techno-ethnique. Sur le titre Lingui, "c’est mélancolique et léger, précise un communiqué, la voix est flûtée. La ballade est soudain bousculée par la force d’un rythme qui nous intime la nécessité de reprendre notre destin en main" :

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Avant de sortir leur album ils ont rodé le répertoire à Paris, Lomé, Ouaga, Conakry, Bamako, Kinshasa, Kisangani, Luanda, N’Djamena. Cette année ils tournent de nouveau en Afrique centrale, en Afrique de l’Ouest, en Afrique du Nord et prolongeront la tournée en Allemagne, aux Pays-Bas, au Canada... Dans chaque pays ils ont invités des artistes locaux à jouer sur scène avec eux, comme Charl Ozzo, Alif Naaba, Diama N’Diaye, Sira Coné ou encore Check Tidiane Seck :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

En concert le 6 avril au Studio de l'Ermitage à Paris