Publicité

La poésie urbaine du pauliste Emicida

Par
Emicida © Jose de Holanda
Emicida © Jose de Holanda
© Radio France

Le rappeur de São Paulo sort l'album "About kids, hips, nightmares and homework..." le 24 juin.

Leandro Roque de Oliveira alias Emicida nous vient des quartiers nord de São Paulo, berceau de la nouvelle scène hip hop brésilienne qui a déjà révélé des artistes comme Criolo . Après une série de mixtapes et d'EP, le poète urbain a posé ses textes engagés sur un premier album "O Glorioso Retorno de Quem nunca Esteve Aqui", paru en 2013. Il revient le 24 juin avec "About kids, hips, nightmares and homework... " (gosses, déhanchés, cauchemars et devoirs...), enregistré avec quelques grands noms comme Caetano Veloso, Vanessa da Mata ou l'Angolais João Morgado, percussionniste et maître du "semba". Inspiré par le mouvement tropicaliste des années 70, Emicida distille subtilement dans son rap des touches de maracatu, forro et funk psyché et autres musiques métisses venues d'Afrique.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Emicida sera en concert le 8 juillet au Flow Paris.

Publicité
À LIRE AUSSI : Convoque seu Buda