Publicité

Le chant de l'espoir du soulman J.P. Bimeni

Par
JP Bimeni / Photo Gaby Tineo
JP Bimeni / Photo Gaby Tineo
- Gaby Tineo

Le chanteur originaire du Burundi retrouve son puissant combo funk The Black Belts sur "Give Me Hope", un sommet de groove gorgé d’optimisme.

Descendant de la famille royale du Burundi, J.P. Bimeni a survécu à trois tentatives d'assassinat, été blessé par balle puis empoisonné avant de trouver le salut dans l'exil au Pays de Galle. C'est dans la soul, cette musique de l'âme cathartique et universelle que l'artiste a trouvé l'espoir déclamant ses textes poignants de cette voix incroyable sur une musique digne des meilleures productions Stax et Motown.

Trois ans après son premier album Free Me, le soulman renoue avec les orchestrations irrésistibles de sa formation espagnole, The Black Belts, pour graver les onze titres de son nouveau projet Give Me Hope, attendu le 4 février.

Publicité

"La musique est ma grande évasion. Cet album est une exploration de mon voyage émotionnel vers la découverte de soi et la guérison" explique J.P. Bimeni qui en ces temps de pandémie et d'enfermement a choisi l'espoir et l'amour comme mantra sur ce deuxième long-format. Si l'énergie des jams funk et du rhythm and blues irradient sur l'album, l'artiste nous offre une réflexion profonde sur le besoin d'unité.

Il rend hommage à ses héros, Martin Luther King Jr. et James Stern, sur un titre homonyme, un conte légèrement psychédélique de l'activiste noir qui a détruit un groupe néo-nazi américain, éblouit sur le chant soul et le swing de Precious Girl, érige la fraternité comme modèle sur la soul pop de Not In My Name, installe une douceur gospel sur Find That Love ou livre le maelstrom funk Mathematics. Une musique élégante qui vous brûle l'âme et un groove extatique parfaitement orchestrés par ses complices Rodrigo Diaz "Niño" (batterie et percussions), Pablo "Bassman" Cano, Fernando Vasco "Two Guns" (guitare), Ricardo Martínez (trompette), Rafael Díaz (saxophone) et Alex Larraga (claviers).

J.P. Bimeni & The Black Belts sont en concert le 10 février 2022 au Studio de l'Ermitage à Paris.

À lire aussi : J.P. Bimeni "Free Me"

À lire aussi : Exclu FIP : "Free Me" la soul cathartique de J.P. Bimeni & The Black Belts

À lire aussi : Le retour tout en apesanteur de Lady Wray