Publicité

Le club futuriste de !!! (Chk Chk Chk)

Par
!!! (Chk Chk Chk) version 2022 | Tim Saccenti
!!! (Chk Chk Chk) version 2022 | Tim Saccenti
- Tim Saccenti

Nic Offer et sa bande annoncent un nouvel album et dévoilent "Storm Around The World", un premier extrait acide où s’invite la chanteuse Maria Uzor du duo Sink Ya Teeth.

Les !!! sont de retour. Sans surprise, pourrait-on dire, tant la régularité dans le rythme des sorties de la formation américaine forcerait presque aujourd’hui l’admiration, plus de vingt-cinq ans après ses débuts dans les clubs obscurs de Sacramento. Voilà presque deux décennies, aussi, que Nic Offer et sa bande poursuivent un compagnonnage à succès avec le label Warp, la maison anglaise ayant notamment en catalogue Myth Takes et Thr!!!er, deux albums charnière navigant entre disco-punk et dance-rock qui ont forgé pour longtemps le design musical du groupe.

Après avoir zigzagué sur des sentiers house, et un peu plus de deux ans après la sortie de leur Wallop qui lorgnait avec insistance sur l’électro-funk des années 90, Chk Chk Chk annonce donc aujourd’hui un neuvième album studio pour le mois de mai – et toujours chez Warp. Baptisé Let It Be Blue, ce nouveau disque se veut synonyme de mouvement d'après le groupe qui précise dans un communiqué avoir souhaité « pousser vers quelque chose de plus étrange et de plus bizarre » que par le passé. Conçu dans le silence des derniers confinements, Let It Be Blue se voudrait également un disque de l’après, de celui qui pourrait accompagner la lumière noire des dancefloors d'un nouveau genre.

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

En guise de prélude à ce nouvel album, le groupe a mis en ligne cette semaine un premier extrait qui prend la température de l’époque. Intitulé Storm Around The World, ce titre assez enivré s’amuse à brouiller les pistes avec ses multiples strates vocales, invitant pour l’occasion au micro la chanteuse Maria Uzor du tandem Sink Ya Teeth. Comme une réponse aux dernières années, les Américains paraissent ainsi y dessiner au loin, au milieu des synthés, un horizon hédoniste en forme de club futuriste. On en a bien besoin.