Publicité

Le groove cosmique de Karl Jannuska et Cynthia Abraham

Par
Karl Jannuska © Jason Gardner
Karl Jannuska © Jason Gardner
- Jason Gardner

Le batteur, compositeur et producteur canadien dévoile un titre pop de son album hypnotique "Duality", attendu le 4 mars.

Canadien anglophone installé en France, Karl Jannuska, le batteur jazz que l’on s’arrache (Lee Konitz, Kenny Wheeler, Bojan Z, Brad Mehldau, Hugh Coltman David Linx, Baptiste Trotignon...) a commencé par le rock. En plus de sa carrière de sideman, il a réalisé six albums qui témoignent de son bagage jazz et de sa passion pour Radiohead, Dirty Projectors ou encore Björk. En témoigne notamment sa longue complicité avec la chanteuse suédoise Sofie Sörman. Cette fois c'est avec la brillante vocaliste-musicienne Cynthia Abraham qu'il convole vers des cieux enchanteurs :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Tout comme Karl Jannuska, la vocaliste, pianiste, flûtiste Cynthia Abraham a côtoyé l’Orchestre National de Jazz. Elle a joué aussi avec Anne Pacéo, Camille, Mario Canonge, IAM, Sandra Nkaké, MC Solaar, Hugh Coltman... et poursuit sa carrière solo avec un deuxième album Unisson, sorti en octobre 2021. Sur ce septième opus de Karl Jannuska, sa voix précise, douce qui sait aussi être explosive et dont elle joue comme d'un instrument à part entière, sublime la notion de binarité explorée par le batteur qui se réfère à Janus. Le dieu romain des passages, des commencements et des fins, la divinité à deux visages, avait une vision vers l'avant et vers l'arrière. Cette dualité caractérise parfaitement la musique à la fois planante et pleine d’énergie, enracinée et éthérée de Jannuska. Reconnaissant du passé et toujours en quête de territoires sonores inconnus, il fait chemin avec ses comparses du groupe The Watershed ( mêlant la liberté du jazz et l’énergie pop rock), soit le pianiste et claviériste Tony Paeleman, le guitariste Pierre perchaud et le saxophoniste, flûtiste et clarinettiste Christophe Panzani auxquels s’ajoutent les voix de Meta et de Sofie Sörman, le violoncelle de Guillaume Latil et le vibraphone de Nicolas Martynciow.

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

L'album Duality sort le 4 mars sur le label Shed Music

En concert le 22 mars au Sunset à Paris