Publicité

Le joyeux clin d'oeil de la charismatique Ana Carla Maza à sa ville natale

Par
Ana Carla Maza
Ana Carla Maza
- Michel Legeay

Avec grâce la pétillante violoncelliste virtuose et chanteuse cubano-chilienne nous balade dans le quartier qui l'a vu grandir sur l'album "Bahia" attendu le 28 janvier.

Après l’album La Flor en solo sur des compositions de son père, le grand Carlos Maza, Ana Carla Maza parcourt les scènes des festivals de jazz et signe les compositions de son nouveau disque Bahia, un hommage à la baie autour de laquelle s'étend La Havane, la capitale de Cuba. Le titre éponyme est une ode à ce quartier où elle vibrait au son des concerts de Silvio Rodrigues ou de Pablo Milanes. Le disque est aussi un coup de chapeau aux femmes qui l’ont soutenue, comme Ana Miriam Valdés, sœur du pianiste Chucho Valdés, avec qui elle a fait ses débuts au piano à l'âge de 5 ans et qui est décédé des suites du Covid 19.

La jeune Ana Carla Maza est née dans une famille d’artistes. Sa mère cubaine Mirza Sierra est guitariste et sa sœur violoniste. Elle a fait ses premiers pas sur scène dès l’âge de dix ans avec son père. Des écoles de musique de La Havane et de l'Espagne jusqu'au Conservatoire de Paris, elle a mis son violoncelle au service des ensembles et des styles les plus divers. Elle a chanté aux côtés de son inspirateur, le violoncelliste Vincent Segal, a accompagné Jean Louis Aubert au Zénith de Paris, a joué avec Louis Sclavis, Sarah Murcia Bastien Lallemant, Richard Galliano,  Seb Martel, Kandia Kouyate .... ou encore comme soliste de l’Orquesta Sinfónica Mediterránea. Tout comme celle de son père, sa propre musique mêle le jazz, les folklores traditionnels et des acquis du classique et des musiques contemporaines. On y croise le Son Cubain, les rythmes du tango, le huayno, la Bossa Nova.

Publicité

Ce qui me plaît dans le jazz, c’est qu’il n’y a pas de barrières, il n’y a pas d’interdits. Et c’est comme ça que je vois le violoncelle, que l’on peut jouer comme une basse de jazz des années 50 ou comme un archet d’un concerto classique. " Ana Carla Maza

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Bahia est un album post-pandémie enregistré en acoustique à Barcelone, de manière « directe, simple, sincère en une seule fois, une après-midi a suffit», dixit Ana Carla Maza.

En concert au Bal Blomet le 12 avril 2022