Publicité

Le rebelle Jean-Pierre Kalfon se taille un costard

Par
Jean-Pierre Kalfon
Jean-Pierre Kalfon
- Jean-Marie Marion

Le comédien, chanteur, parolier et musicien dévoile un titre truculent de l’album "Méfistofélange".

Après Black Minestrone en 1993 sur le label New Rose Records, l’ex-punk avant-gardiste, "Rock’n’Bluesman" comme il aime se définir, savoure les calembours dans son premier véritable disque nommé Méfistofélange en hommage à la regrettée diva Amy Winehouse. «C’est un album qui me permet de me dire que j’ai abordé une étape vers ce que je voulais vraiment faire», précise Jean-Pierre Kalfon. La musique (à part deux titres de lui), est le fruit d’une collaboration entre Paul Ives, JPK, et des musiciens dont Hugo Indi et Rurik Sallé, magnifiés par l’oreille attentive de l’ingénieur du son et batteur François Causse.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Né à Paris en 1938, destiné à des études de médecine, rebelle à toute autorité, il fuit à Bruxelles. On le voit danseur aux Folies-Bergère, puis comédien et acteur, notamment dans Une fille et des fusils (1964) de Claude Lelouch, Les Idoles de Marc'O, L'Amour fou de Rivette, ou encore Vivement dimanche ! de Truffaut. Il réalise Le Coup du singe (1977). Il croise les chemins de Pierre Clémenti, Bernadette Lafont, Bénazéraf, Godard, Claude Chabrol (Cri du hibou), Rochant, Barbet Schroeder (La Vallée), Patricia Mazuy en 2001 pour Saint-Cyr, Nicolas Klotz ou encore Stephan Castang en 2016 pour le film Panthéon Discount. Côté musique, on le voit guitariste avec Jacques Higelin, fondateur de Crouille-Marteau, de Sugar Baby Bitch, Monsieur Claude ou encore Kalfon Roc Chaud. Il croise Bob Marley, Octavio Escali, Neon Leon, les New-York Dolls...«C’était NYC en direct-live par ces beaux temps déraisonnables. Et je jouais tous les jours du rock, du blues, du funk, du punk, du reggae avec des musiciens dont c’étaient la culture...» ( extrait de sa biographie Tout va bien, M’man ! ). Il a aussi publié plusieurs Ep comme Camion, Gypsies Rock’n’Roll Band qu'il revisite dans son nouvel opus, La chair à vif, L’Amour à La Gomme ect ...

Publicité

Icône dans les années 70 et 80 d'un cinéma avant-gardiste, du haut de ses quatre-vingt trois années, curieux de tout, l'aventurier traverse le temps avec talent et s'échappe encore loin des frontières en accord avec le jeune label Deviations Records, tout est dit !

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Méfistofélange sort le 21 Octobre en digital, CD et Vinyle

En concert le 12 Décembre au Petit Bain à Paris