Publicité

Le retour aux sources de Groundation

Par
Harrison Stafford - Photo de Fernando Hevia
Harrison Stafford - Photo de Fernando Hevia
- Fernando Hevia

Le groupe mythique du reggae invite Israel Vibration & The Abyssinians sur le premier single de leur album "One Rock", attendu en mai.

Les fidèles de Groundation, fondé en 1998 par le chanteur et guitariste Harrison Stafford, sont aux anges. Après une pause de quelques années et un album live sorti en 2018, le groupe californien, reformé autour de nouveaux musiciens virtuoses issus de la prestigieuse Sonoma State University, sort un nouveau single. Tout comme leur leader, ils ont appris le jazz avant de se passionner pour la philosophie rasta. Le titre Original Riddim, enregistré sur une bande analogique, raconte l’histoire universelle de la musique, “ouvrant les cieux des possibles” et “élargissant nos esprits de manière infinie” avec en invités, deux groupes légendaires de la Jamaïque. Le clip a été tourné entre la Jamaïque, New-York, le Texas, la Floride et la Californie.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

J’ai hâte que tous les amoureux du reggae entendent ce nouveau morceau ! À une époque où nous perdons tant de nos aînés, ceux qui ont revendiqué et défendu le mouvement rasta, qui ont surmonté de grandes tribulations pour élever cette musique au devant de la scène internationale, c’est un honneur de chanter aux côtés des groupes comme Israel Vibration et The Abyssians et de partager cela avec nos fans." H. Stafford

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

La difficile période du confinement, expliquait Stafford, a néanmoins permis d'allonger le temps passé en famille et de donner aux morceaux de nouvelles perspectives. Outre ce titre très roots sur des textes valorisant la connaissance et le respect de nos aînés, on découvrira huit autres chansons puissantes sur l'état du monde et de nouvelles collaborations, notamment avec le groupe The Congos, créé par Cedric Myton, Falsetto et Ashanti Roy Johnson en 1977. Comme toujours, Groundation colporte avec ferveur le message suivant : "Le reggae est la musique de notre temps".

L'album One Rock sort le 13 mai sur le label Baco et le groupe en tounée, en Europe au printemps et en été, devrait jouer à Paris le 22 mars dans un Cabaret Sauvage refait à neuf.

31 min