Publicité

Les brûlures magnétiques de Zaho de Sagazan

Par
Zaho de Sagazan
Zaho de Sagazan
- Zoé Cavaro

La jeune promesse bretonne vient de mettre en ligne "Les Dormantes", une chanson obsédante autour des engrenages du féminicide.

La douceur est parfois une sordide compagne de la fureur. C’est ce mécanisme terrifiant sur lequel s’appuie nombre de violences faites aux femmes que déchiffre aujourd’hui Zaho de Sagazan au fil de son nouveau clip Les Dormantes. La jeune artiste bretonne, révélée ces derniers mois par une poignée de titres magnétiques, fait de nouveau vibrer son timbre grave et monocorde sur cette chanson dont la mélodie et les rimes entêtantes prennent la forme d’un engrenage inéluctable.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Servie par un clip d’animation à l’esthétique frappante, Les Dormantes confirme aussi la plume incisive de Zaho de Sagazan qui s’affirme peu à peu comme une promesse de la chanson à textes capable de puiser avec brio dans l’étendue de la palette électronique. À 22 ans à peine, la chanteuse et pianiste de Saint-Nazaire est également attendue le mois prochain aux Trans Musicales de Rennes où elle présentera une création inédite sur la scène de la 44e édition du festival.

Publicité

En concert : le 22 janvier 2023 à l'Hyper Weekend Festival de Radio France (Paris)

Spéciales FIP
55 min