Publicité

Les fulgurances militantes de Juçara Marçal

Par
Juçara Marçal
Juçara Marçal
- Aline Belfort

Après la sortie de l'album "Delta Estácio Blues", la compositrice et chanteuse brésilienne dévoile une vidéo à l'ambiance chaotique et annonce le EP "EPDEB".

Artiste emblématique de la scène musicale contemporaine de São Paulo, Juçara Marçal partage habituellement son art expérimental et militant au sein du trio Metá Metá, mêlant improvisations jazz punk, mélodies post-rock, samba, chants incantatoires et influences afro-brésiliennes. Sept ans après son premier album solo, Encarnado, la chanteuse et compositrice capturait l'an dernier la colère des brésiliens face au régime répressif du gouvernement actuel sur l'album Delta Estácio Blues.

Un brûlot politique et musical enregistré avec une famille élargie de collaborateurs et produit avec son compatriote fondateur de Metá Metá, Kiko Dinucci. L'artiste y a changé ses méthodes de composition, choisissant comme dans le hip hop de créer initialement un rythme pour chaque chanson avant d'envoyer ses beats aux meilleurs auteurs-compositeurs actuels du pays comme Tulipa, Maria Beraldo, Siba, Negro Leo, Rodrigo Ogi ou Rodrigo Campos. En résulte cette collection de titres percutants et rageurs comme Sem Cais (sans port) désormais illustré par une vidéo réalisée par la cinéaste Aline Belfort :

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Filmé dans les rues vides de São Paulo avec une vieille pellicule noire et blanche utilisée dans le cinéma soviétique et un film Kodak couleur, tous deux ayant dépassé leur date de péremption, le clip illustre parfaitement les propos dystopiques de l'artiste « Sem Cais parle de ce monde pollué dans lequel nous vivons ; non seulement pollué d'un point de vue environnemental, mais pollué du point de vue de l'information, de la formation, de l'histoire, de la conscience historique ».

Juçara Marçal vient aussi d'annoncer la sortie, le 16 juin, de quatre nouveaux titres au ton plus optimistes réunis sur le EP EPDEB et toujours produits avec Kiko Dinucci. Le premier titre Um Choro (Un cri) voit un rythme bégayant et mécanique entrecoupé de claquements de mains entraînants et accompagné d'une voix joyeuse et légère de Juçara Marçal tranchant avec l'ambiance lourde de l'album Delta Estácio Blues.