Publicité

Les grands espaces de Lowland Brothers

Par
Le groupe Lowland Brothers. Crédits : Jean-Marie Jagu
Le groupe Lowland Brothers. Crédits : Jean-Marie Jagu
- Jean-Marie Jagu

Nicolas Duportal délaisse le blues de son ancienne formation les Rhythm Dudes, pour conquérir les contrées de la country-soul avec ferveur et inspiration avec sa nouvelle monture.

Le très jeune label lyonnais Wita Records, fondé par Eric Duperray, s'est fait le défenseur d'une certaine idée de la musique américaine. Comptant dans ces rangs des artistes comme Théo Charaf et Automatic City, la structure défend avec ferveur le blues et la folk.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Dernière signature en date, les Lowland Brothers pourraient bien rivaliser avec les plus grands du genre, grâce un premier album éponyme qui va chercher dans les racines de la soul et de la country américaine tout en les remettant au goût du jour, à l'instar des tenants du titre américain les Black Keys.

Publicité

Nicolas Duportal n'est pas un nouveau venu. Après l'avoir découvert au sein des Rhythm Dudes, formation d'obédience blues, le musicien a trouvé un second souffle grâce à ses nouveaux frères d'armes : Max Genouel, Fabrice Bessouat, Hugo Deviers et Damien Cornelis.

Avec leur premier single Sunburns in December, Lowland Brothers convoque le côté aérien et lumineux de la soul (Curtis Mayfield n'est pas loin), tout en gardant le terreau des guitares country-rock de Crosby, Stills, Nash and Young.

Avec harmonie et cohésion, le groupe distille des classiques instantanés de country-soul, intemporels et lumineux. Et ça fait du bien.

En concert :

Le 22 janvier 2022 au Ferrailleur (Nantes)

Le 17 juin 2022 à la Maroquinerie (Paris)